30.11.2012 - UNESCO Office in Dakar

L’UNESCO Dakar célèbre la journée mondiale de lutte contre le SIDA (1er décembre 2012)

© UNESCO

La journée mondiale de lutte contre le SIDA est célébrée à Dakar le 1er décembre 2012. Cette année, le Bureau Régional de l’UNESCO à Dakar se joint à une série d’activités organisées par le gouvernement sénégalais et les autres agences des Nations Unies.

Une célébration aura lieu le 1er décembre au Conseil National de Lutte contre le SIDA, basé à Dakar.

Le 16 décembre, l’équipe VIH des Nations Unies organise une randonnée sur le thème du SIDA, en particulier les personnes vivant avec la maladie. L’un des objectifs est d’attirer l’attention sur l’association A Plus, dont fait partie le personnel des Nations Unies atteint par le virus.

« Lutter contre la stigmatisation reste un défi majeur. Il y encore beaucoup de secret et d’humiliation liés au VIH », indique Ulla Kalha, Coordonnatrice des efforts de l’UNESCO en matière de prévention du VIH/SIDA en Afrique de l’ouest et du centre.

L’immeuble abritant l’UNESCO Dakar est cette année encore orné du fameux ruban rouge.

Des nouvelles données porteuses d’espoir

Le nombre de nouvelles infections continue de diminuer de part le monde. Le nombre d’adultes et d’enfants qui contractent la maladie chaque année a baissé de 20% entre 2001 et 2011.

En Afrique, le nombre de décès liés au SIDA en Afrique sub-saharienne a baissé de 32% entre 2005 et 2011.

Cependant, il est également important de noter que l’Afrique sub-saharienne reste la région la plus affectée par la maladie : presque 1 adulte sur 20 vit avec le VIH. 70% des décès liés au SIDA en 2011 sont intervenus en Afrique.

Vers un triple zéro

En tant que co-sponsor de l’ONUSIDA, l’UNESCO s’aligne entièrement sur l’objectif visant à atteindre zéro nouvelle infection au VIH, zéro discrimination et zéro décès liés au SIDA.

« Nous travaillons pour atteindre l’objectif triple zéro en aidant les pays à améliorer l’éducation au VIH et à la sexualité pour les jeunes et en nous joignant à tous les partenaires concernés pour focaliser notre travail sur les jeunes âgés de 10 à 20 ans », déclare la Directrice Générale de l’UNESCO, Irina Bokova, dans son message.

« L’UNESCO apporte son soutien aux ministères de l’éducation et de la santé pour travailler ensemble de manière plus efficace afin de s’assurer que les jeunes acquièrent les connaissances et les compétences nécessaires à des vies plus saines. Lutter contre les inégalités de genre est également un domaine spécial d’intervention, puisque les femmes et les filles sont sévèrement touchées par la pandémie et portent le plus lourd fardeau en matière de soin » ajoute t-elle.

La journée mondiale de lutte contre le VIH/SIDA est célébrée à travers le monde. Retrouvez plus d’information sur les activités des autres bureaux de l’UNESCO.

 




<- retour vers Qui sommes nous?
Retour en haut de la page