© Shutterstock

Biodiversité et tourisme durable

Message de Mme Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO

Depuis plus de 70 ans, l’UNESCO s’emploie à soutenir le savoir et la coopération scientifiques à l’appui de la biodiversité et des écosystèmes, tels que les forêts tropicales, les océans ou les montagnes. Ces dernières années, les activités humaines ont eu pour effet – amplifié par la croissance démographique et le changement climatique planétaire – de faire considérablement reculer la biodiversité dans les écosystèmes du monde entier.

Nous devons unir nos forces et trouver de nouveaux moyens de protéger et de promouvoir la biodiversité, qui constitue notre patrimoine commun et la condition d’un avenir durable pour tous.

Le tourisme durable est un instrument puissant qui permet de sensibiliser à la biodiversité et de la protéger pour les générations présentes et futures. Tel est l’esprit de la Déclaration de Cancun, adoptée lors de la 13e Conférence des Parties à la Convention sur la diversité biologique, tenue au Mexique en 2016, et qui énonce : « Il existe divers moyens de garantir la durabilité du tourisme à long terme tout en veillant à ce qu’il contribue de manière positive à la diversité biologique ».

Sentier de randonnée dans la réserve de biosphère de la Mata Atlântica au Brésil. © Shutterstock.com


L’UNESCO travaille avec tous ses partenaires à explorer ces moyens. Nous avons soutenu une formation de guide écotouristique à l’intention des jeunes dans la zone de la ceinture verte de la réserve de biosphère de la Mata Atlântica au Brésil. Au Bélarus, des programmes touristiques axés sur la nature ont été spécialement conçus pour des activités telles que l’observation des oiseaux et le canoë, en coopération avec la réserve de biosphère des Vosges du Nord (France). La préservation de la biodiversité est essentielle à la vie humaine et aux écosystèmes, c’est également une source de croissance verte et d’emplois décents.

 

Le Programme de l’UNESCO sur l’Homme et la biosphère (MAB), de même que l’initiative Destination biosphère, regroupe des activités en lien avec les destinations vertes, les certifications et le tourisme agréé, qui affichent un taux de croissance d’emploi de plus de 70 % au Portugal.

Par le biais du Programme de tourisme durable du patrimoine mondial, l’UNESCO travaille également à renforcer les politiques et les cadres qui soutiennent le tourisme durable afin d’améliorer la gestion du patrimoine naturel. Récemment, plusieurs ateliers de renforcement des capacités ont été conduits au sein de quatre sites naturels prioritaires du patrimoine mondial, en Afrique du Sud, au Lesotho, au Malawi, en République-Unie de Tanzanie, en Zambie et au Zimbabwe.

La biodiversité est la vie. Elle représente également une condition essentielle de la résilience des écosystèmes, de leur capacité de s’adapter à un environnement en mutation et à des difficultés imprévues. La biodiversité est aussi indispensable à la nature et à l’humanité que la diversité culturelle pour bâtir des sociétés plus fortes, plus résilientes, dotées des outils nécessaires pour faire face aux défis d’aujourd’hui et de demain. Il nous faut encourager cette culture de la diversité sous toutes ses formes comme une chance et un atout pour tous. Cela m’apparaît comme une condition essentielle pour atteindre les Objectifs de développement durable du Programme 2030 des Nations Unies.

     Message de Mme Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO,
     à l’occasion de de la Journée internationale de la diversité biologique 2017

     Français ǀ English ǀ Español ǀ Русский ǀ العربية ǀ 中文 (pdf)

t3test.com