Frontières de la prospective : penser le monde post-2015

Une Conférence UNESCO du Futur

25 mars 2013, de 14h30 à 17h30

Siège de l’UNESCO, Salle IX

 

 

La Conférence UNESCO du Futur " Frontières de la prospective : penser le monde post-2015 " sera l’occasion d’un débat sur les derniers développements des études prospectives dans les différentes régions du monde. La Conférence a pour principal objectif d’explorer la manière dont ce domaine contribue à améliorer la capacité des décideurs à utiliser le futur pour comprendre la complexité des défis qui émergent au présent. Etre capable de penser par-delà les « futurs conventionnels » s’impose si l’humanité veut non seulement tirer parti du caractère ouvert de l’univers (non-déterministe, en renouvellement constant), mais constitue également une capacité qui pourrait être améliorée grâce à la progression et à la diffusion des méthodes de « futures literacy » (« la grammaire du futur »).

 

Cet événement accueillera deux futuristes internationales:

  • Fabienne GOUX BAUDIMENT, Responsable de proGective, Bureau d’étude, de recherche et de conseil en prospective (www.progective.com)
  • Ute Hélène VON REIBNITZ, SCENARIOS + VISION, Consultante et coach internationale en management (www.scenarios-vision.com)

 

L’interprétation simultanée sera assurée en anglais et en français. Une webdiffusion simultanée sera présentée sur le site web de l’UNESCO.

  

Conférences inaugurales
(Bilingue – une conférence en français et une autre en anglais )

14h30

Hans d’Orville – Discours d’ouverture

14h40

Fabienne GOUX BAUDIMENT – L'abécédaire de l'action prospective

15h15

Discussion

15h35

Café

15h50

Ute Hélène VON REIBNITZ – Foresight: From Institutional to Personal

16h25

Discussion

16h45

Riel Miller – Synthèse

17h15

Clôture

Retour en haut de la page