Journée mondiale du patrimoine audiovisuel

© Max Stahl / CAMSTL (Centre Audiovisuel Max Stahl Timor Leste) - Les manifestants courent sous les tirs de balles

Les documents audiovisuels, tels que les films, les émissions télévisées et radio, les enregistrements audio et videos, contiennent les archives principales des 20ème et 21ème siècles.

En dépassant la langue et les frontières culturelles et en faisant immédiatement appel à la vue et à l’ouie, aux personnes instruites comme illettrées, les documents audiovisuels ont transformé la société en devenant un complément permanent aux documents écrits traditionnels.

Cependant, ils sont extrêmement vulnérables et on estime que nous n’avons pas plus de 10 à 15 ans pour convertir les documents audiovisuels en documents numériques pour empêcher leur perte. Une grande partie du patrimoine audiovisuel a déjà été irrévocablement perdu par la négligence, la destruction, l’affaiblissement et le manque de ressources, de qualifications et de structures, appauvrissant ainsi la mémoire de l'humanité. Beaucoup plus de documents seront perdus si une action internationale plus forte et concertée n'est pas prise.

C’est dans ce contexte que la Conférence générale de 2005 a approuvé la commémoration d'une Journée du patrimoine audiovisuel comme mécanisme de prise de conscience générale de l’urgence des mesures à prendre et pour reconnaître l'importance des documents audiovisuels comme faisant partie intégrante de l’identité nationale.

Préserver notre patrimoine pour les générations futures

est le slogan de la célébration de la Journée mondiale du patrimoine audiovisuel de cette année (27 octobre).

>> En lire plus

Retour en haut de la page