Objectifs

Depuis le premier Forum sur les REL en 2002, l’UNESCO, avec le soutien continu de la Fondation Hewlett, a encouragé les gouvernements et les parties prenantes à développer et utiliser les REL.

L’enquête mondiale sur les REL (en anglais), menée par l’UNESCO et le Commonwealth of Learning sur les politiques de REL, ont montré que certains problèmes subsistaient, tels que le manque de conscience générale sur les avantages offerts par les REL et le faible nombre de gouvernements et d’institutions ayant adopté des politiques de REL

 

Après l’adoption de la Déclaration de Paris sur les REL en 2012, il faut maintenant passer de la parole aux actes. L’UNESCO propose ainsi de s’associer avec les parties prenantes concernées  pour mener des activités globales basées sur les dix points de la Déclaration. L’UNESCO organisera notamment des événements de sensibilisation et de renforcement des capacités, et fournira une assistance technique pour le développement d’ébauches de recommandations politiques nationales et institutionnelles basées sur la Déclaration de Paris. Ces activités passeront également l’identification d’institutions nationales pour présenter le référentiel TIC/enseignants comme modèle pour la formation des enseignants, en vue de mobiliser les REL en tant que moyens pour une éducation plus approfondie.

Les résultats attendus de ce projet sont tout d’abord une plus grande conscience générale des bénéfices des REL, surtout chez les décideurs politiques et institutionnelles. Le but est également de mieux équiper les professionnels de l’éducation, enseignants et formateurs avec du matériel de formation pour améliorer leur capacité à développer, utiliser et distribuer des REL.

L’objectif final est le développement de politiques nationales utilisant les REL dans chaque pays partenaire. Ces politiques prendront des formes variées et se concentreront sur des aspects différents de l’éducation, selon le contexte national des pays partenaires. Leur mise en place aura également un impact global sur la perception et l’utilisation des REL : ces expériences constitueront des références lors d’événements clés internationaux, et permettront une avancée certaine dans le monde de l’éducation.

La première étape du projet, la réunion préparatoire, a eu lieu du 26 au 27 mars 2013 au siège de l’UNESCO, à Paris. La phase suivante était constituée d'ateliers nationaux en juin, pour l’ébauche de politiques de REL au sein des cadres nationaux et répondant aux besoins locaux.

Retour en haut de la page