Concept de Préservation numérique

La préservation numériqueconsiste en un certain nombre de méthodes qui visent à assurer l'accessibilité permanente aux matériaux numériques. Faire cela implique qu'on ait trouvé les moyens de représenter ce qui a été présenté à l'origine aux utilisateurs moyennant une combinaison d'outils logiciels et matériels agissant sur des données. Réussir cela exige que les objets numériques soient compris et gérés sur quatre plans : en tant que phénomènes physiques ; en tant que codages logiques ; en tant qu'objets conceptuels qui ont un sens pour les humains ; et en tant qu'ensembles d'éléments essentiels à préserver en vue d'offrir aux futurs utilisateurs l'essence de l'objet.

On peut considérer la préservation numérique comme la somme de tous les procédés qui visent à assurer l'accès permanent des matériaux du patrimoine numérique aussi longtemps que le besoin s'en présente. 

Les menaces les plus importantes qui pèsent sur la continuité numérique sont liées à la perte des moyens d'accès. On ne peut affirmer que les matériaux numériques sont préservés si les moyens d'accès ont été perdus et si l'accès devient impossible. La préservation des matériaux numériques a pour but de maintenir l'accessibilité : la capacité d'accéder à leur message, ou à leur propos, essentiel et authentique. 

La préservation numérique exige que l'on choisisse de mettre en œuvre un registre évolutif de stratégies pour parvenir au type d'accessibilité dont on a parlé plus haut, en traitant les besoins de préservation des différentes couches des objets numériques. Ces stratégies supposent certaines conditions : 

  • travailler avec les producteurs (créateurs et diffuseurs) afin d'appliquer des normes qui prolongeront la vie effective des moyens d'accès disponibles et réduire la gamme des problèmes inconnus à gérer ;

  • admettre qu'il n'est pas productif d'essayer de tout préserver et sélectionner le matériau à préserver ; 
  • mettre le matériau en lieu sûr ;

  • contrôler le matériau, en utilisant des métadonnées structurées et une autre documentation, pour faciliter l'accès et soutenir tout processus de préservation ;

  • protéger l'intégrité et l'identité des données ;

  • choisir des moyens appropriés de fourniture d'accès en cas de changement technologique ;

  • gérer les programmes de préservation pour qu'ils atteignent leurs objectifs dans des conditions qui soient compétitives, opportunes, globales, dynamiques et responsables.
Retour en haut de la page