Les femmes font l'info 2010

Vers des indicateurs sexospécifiques pour les médias : bonnes pratiques pour une perspective sexospécifique dans les médias et les contenus

Autour du thème “Vers des indicateurs sexospécifiques pour les médias : bonnes pratiques pour une perspective sexospécifique dans les médias et les contenus”, la campagne 2010 a pour ambition de donner le coup d’envoi à un échange mondial sur l’importance et la nécessité d’indicateurs sexospécifiques pour les organisations des médias.

l y a quinze ans, la Déclaration et le Programme d’action de Beijing adoptés à la Quatrième Conférence mondiale sur les femmes insistaient sur le rôle clé des médias pour promouvoir l’égalité entre les sexes dans tous les domaines. Tous les acteurs étaient invités à unir leurs forces pour lutter contre “les images stéréotypées des femmes et l’inégalité de l’accès et de la participation à tous les systèmes de communication, en particulier les médias”.

Alors que les organisations du monde entier font le point sur les réalisations et les résultats de la mise en œuvre de la Déclaration de Beijing, l’UNESCO et ses principaux partenaires internationaux estiment qu’il est nécessaire de mettre l’accent sur le rôle des médias pour atteindre les objectifs de la Déclaration. Cela soulève de nombreuses questions : Comment les instances des médias peuvent-elles évaluer effectivement leur réponse sur les questions sexospécifiques et comment la société civile peut-elle à son tour évaluer leur réactivité ? Les médias sont-ils juste des vecteurs d’information sur les questions d’égalité des genres ou bien sont-ils des partenaires associés à la mise en œuvre de la Déclaration de Beijing, qui contribuent à créer du savoir et à démultiplier ses résultats ? Comment les médias peuvent-ils effectivement jouer ce rôle ? Nous espérons que la campagne de cette année nous aidera à répondre à certaines de ces questions.

Retour en haut de la page