Le VIH et le SIDA

© iStockphoto.com

La lutte contre le VIH/SIDA et ses effets dévastateurs est un sujet dont l’UNESCO dans son ensemble se préoccupe de plus en plus. L’accent mis par l’Organisation sur l'éducation préventive représente un créneau important dans la campagne menée à l'échelle mondiale pour stopper et inverser le cours de ce fléau.

Le VIH/SIDA est un problème social qui concerne tous les êtres humains. Mais les jeunes, en particulier les jeunes filles, font partie des groupes les plus touchés par la pandémie.

Au début de celle-ci, des métaphores saisissantes sont apparues pour désigner le VIH/SIDA. Inventées et répandues par les mass médias, elles ont un effet stigmatisant et discriminant. De plus, certaines personnes nourrissent à cause d’elles des idées inexactes sur la maladie et nient qu’elles-mêmes puissent être infectées par le virus ou touchées par le SIDA.

Une bonne communication sur le VIH/SIDA permettrait aux jeunes de questionner les métaphores et la honte attachées à la maladie et de développer de nouveaux projets afin de prévenir le virus. Des campagnes de sensibilisation soutenues par une éducation non formelle et un accès aux sources d’information sont donc indispensables pour réduire la prévalence du VIH/SIDA chez les jeunes.

L’UNESCO a initié un certain nombre d’activités afin d’accroître la sensibilisation des jeunes à la prévention du VIH/SIDA grâce aux nouvelles possibilités offertes par les TIC, comme l’information en ligne, les campagnes médiatiques et les centres d’information destinés aux jeunes. Elle continue à favoriser l’accès à une information complète, fiable et répondant aux besoins des jeunes, en particulier ceux défavorisés, dans le but de faire évoluer les comportements.

Actualités

Afficher les résultats 5 à 8 sur un total de 106

< Précédente

1

2

3

4

5

6

7

Suivante >

Retour en haut de la page