Le monde des médias après WikiLeaks et News of the World

16-17 février 2012, salle IV, Siège de l'UNESCO, Paris, France. (Entree: 7, Place de Fontenoy, 75007 Paris)

© News of the World / The New York Times

La conférence « Le monde des médias après WikiLeaks et News of the World » a pour but de rassembler des représentants importants du monde des médias, des journalistes professionnels et « citoyens » et des experts juridiques des médias afin qu’ils aient la possibilité d’échanger leurs opinions et de discuter des bonnes pratiques qui doivent s’attacher au journalisme professionnel traditionnel et au journalisme citoyen, à l’ère numérique.

Deux milliards d’utilisateurs d’Internet produisent 156 millions de blogs publics en 2011. Ce chiffre saisissant a permis l’apparition massive de réseaux sociaux, de micro blogging et de contenu généré par des internautes à même de devenir des communicants.  Par ailleurs, la publication par WikiLeaks d’un nombre impressionnant de documents gouvernementaux classés confidentiels et sa collaboration initiale avec les médias traditionnels a modifié le paysage médiatique et soulevé des questions cruciales pour le journalisme.

Une conférence intitulée « Les nouveaux médias et la liberté de la presse », a eu lieu à l’UNESCO, en février 2007, organisée par le Comité mondial pour la liberté de la presse (WPFC) et l’Association mondiale des journaux et des éditeurs de presse (WAN-IFRA). Il convient maintenant d’explorer l’avenir des médias traditionnels et du journalisme professionnel (avec ses pratiques établies, ses traditions et ses standards) dans le contexte de l’émergence de nouveaux acteurs et de nouvelles approches comme celle de WikiLeaks.

L’épisode WikiLeaks a soulevé de nombreuses questions liées à la liberté d’expression, la liberté d’information, la sécurité nationale, la confidentialité et l’éthique et ses conséquences posent des questions de base comme la façon dont les journalistes exercent leur métier. Cette conférence a pour but d’explorer une large palette de questions qui se posent aux médias traditionnels et au journalisme en général :

  • Comment les journalistes font face à l’explosion de « sources grises" disponibles sur Internet ?
  • Le rôle des journalistes et leurs standards éthiques et professionnels doivent-il être reconsidérés ?
  • Quelle est le lien entre le « journalisme citoyen » et la profession de journaliste traditionnelle ?
  • Quels sont les défis du droit national et international en matière de confidentialité, de sécurité nationale, d’ordre public et de liberté sur Internet ?
  • Quel est l’avenir des relations entre les gouvernements et les médias ?

Organizers: World Press Freedom Committee (WPFC), in cooperation with the UNESCO Communication & Information Sector
Co-sponsors: World Association of Newspapers & News Publishers (WAN-IFRA), World Editors Forum and the International Press Institute
With the support of: JP-Politiken Publishing Group (Copenhagen, Denmark); Open Society Foundation’s Network Media Program (London, UK) and Nicholas B. Ottaway Foundation (New York, USA).

Retour en haut de la page