Comités régionaux Mémoire du monde

Mécanismes régionaux de coordination pour le Programme Mémoire du monde

Les comités régionaux Mémoire du monde sont des structures coopératives rassemblant des gens de deux pays, ou plus, en vue de la poursuite des objectifs du Programme. Ce regroupement peut être (par exemple) à caractère géographique, ou bien dépendre d'autres paramètres comme certains traits culturels ou intérêts communs, ou bien encore s'opérer autour de l'action des bureaux régionaux de l'UNESCO*. Les comités régionaux apportent un outil de résolution des problèmes ne relevant pas du champ d'activité du CCI ni de chaque comité national. De même, ils offrent un mécanisme de coopération et de complémentarité dépassant l'échelon national. En principe, ils se composent notamment de représentants des Comités nationaux entrant dans le champ du regroupement. 

Les principes propres aux Comités nationaux s'appliquent également aux Comités régionaux sous réserve des modifications qui s'imposent. Dans la pratique, en l'absence probable d'un schéma classique, le mandat, la composition et l'accréditation d'un comité régional feront l'objet de discussions entre le Secrétariat et les membres candidats au comité. Chacun peut prendre l'initiative de constituer le comité. En règle générale, le comité pourra se mettre en rapport avec un bureau régional de l'UNESCO et obtenir de lui son accréditation. 

Les mandats assignés aux Comités régionaux varieront en fonction des besoins mais pourraient s'étendre à : 

  • La tenue à jour d'un Registre international de la Mémoire du monde ; 
  • La proposition d'inscription, sur les registres régionaux et mondial, de catégories du patrimoine documentaire s'étendant au-delà des frontières nationales ou peu susceptibles de faire l'objet d'une proposition d'inscription ; 
  • La promotion des activités de coopération et de formation dans la région concernée ; 
  • La gestion des projets dans la région concernée ; 
  • L'offre d'un appui technique aux pays de la région où il n'existe pas de comités nationaux ; 
  • La promotion de la constitution de comités nationaux et l'encadrement de ces derniers ; 
  • La coordination, à l'échelle de la région, des activités de publicité et de sensibilisation.

Chaque comité national est invité à se rattacher au comité régional compétent sans toutefois y être tenu. Il s'ensuit que les membres des comités régionaux ne sont pas uniquement des représentants de comités nationaux: peuvent y participer également, par exemple, les représentants des Commissions nationales pour l'UNESCO des pays où n'existe pas de comité national de la Mémoire du monde. 



* L'action des trois comités régionaux en activité – dans les régions Asie-Pacifique, Amérique latine-Caraïbes et Afrique – s'appuie sur des critères géographiques: une histoire et une culture communes dépassant le cadre des frontières nationales.

Retour en haut de la page