L’Evangile Anchi

Proposition d’inscription soumise pour l'inscription au Registre Mémoire du monde en 2012.

© Archives Nationales de Géorgie
Couverture de l’Evangile Anchi. Le manuscrit est écrit sur du parchemin, et fait 269 pages, dont trois blanches. Il est composé d’une couverture en bois reliée en cuir. La couverture est ornée d’argent et de pierres vertes semi-précieuses. Il est rédigé dans l’écriture ancienne géorgienne appelée nuskhuri, ses titres sont écrits avec une encre rouge uniquement utilisée en Géorgie – le cinabre.

L’Evangile Anchi est un manuscrit unique de par son importance historique et culturelle, non seulement en Géorgie mais aussi pour les chrétiens du monde entier. Remontant aux XIe et XIIe siècles, cet évangile a été créé lorsque la pratique de la ciselure et l’art géorgien atteignaient leur apogée. C’est une époque d’exploration de nouveaux champs artistiques et d’ouverture de centres éducatifs. Dans ces centres, des œuvres littéraires éclectiques écrites dans toutes les langues sont réécrites et traduites en géorgien. Malheureusement, très peu de ces manuscrits ont survécu jusqu’à aujourd’hui.

  • Année de soumission : 2012
  • Pays : Géorgie
Retour en haut de la page