Egypte - Les manuscrits de Dar Al-Kutub

Dar Al-Kutub est la plus ancienne des bibliothèques modernes en Egypte. Elle fut établie par Refa' a Al-Tahtawi (1801-1872) qui suggéra sa création et commença son exécution sous la surveillance d'Ali Mubarak (1823-1893). Un grand nombre de livres, d'équipements et de cartes furent rassemblés des diverses bibliothèques, et mosqués. L'inauguration publique de la bibliothèque eut lieu le 24 septembre 1870.

Dar Al-Kutub appelé Al-Kutubkhana Al-Khedeweya, débuta dans une partie du palais de Mustafa Fadel au Darb Al-Djamamiz, au Caire. Puis, quand le nombre de visiteurs de toutes catégories, ainsi que le nombre de livres augmentèrent à 54000 volumes comprenant livres et manuscrits, un nouveau bâtiment fut préparé à Bab Al-Khalq. Ses fondations furent établies en 1899, et l'inauguration officielle eut lieu en 1904. 

Le nombre de livre augmenta pendant plus d'un demi-siècle, le bâtiment original ne put plus les contenir; on en construisit donc un autre sur la corniche du Nil; et le plus grand nombre des livres et des manuscrits y fut transporté en 1971. 

La collection de manuscrits 

L'ensemble des manuscrits qui se trouve à Dar Al-Kutub est considéré comme une des plus importantes collections. C'est un trésor national et un patrimoine humain contenant l'essentiel de la culture arabo-islamique. 

En 1870, Dar Al-Kutub commença le rassemblement des manuscrits du Coran, des manuscrits arabes, persans, et turques des mosqués, des bibliothèques et des administrations. Puis un grand nombre de livres fut offert à Dar Al-Kutub par les propriétaires des bibliothèques privées dont les plus importantes étaient, Al-Khazana Al-Zakeya appartenant à Ahmad Zaki Pacha et Al-Maktaba Al-Taymureya, appartenant au célèbre écrivain Ahmad Taymur Pacha. Grâce à ces efforts, Dar Al-Kutub devint le plus grand centre de manuscrits en Egypte. La collection de manuscrits de Dar Al-Kutub, ainsi que celles conservées dans les bibliothèques d'Al-Azhar, de l'université du Caire, d'Alexandrie, d'Al-Mansoura, de Tanta, de Damiette, de Sinaï et des villes de la Haute Egypte forment environ un total de 100000 volumes de manuscrits qui accorde à l'Egypte une place privilégiée dans les domaines des sciences et de la culture. 

Dans le cadre du programme "Mémoire du monde" de l'UNESCO, le Centre Régional d'Informatique et du Génie Logiciel (RITSEC) en coopération avec la Bibliothèque et les Archives Nationales de l'Egypte a conçu le cd-rom intitulé "Les Manuscrits de Dar Al-Kutub, Les contributions des Arabes dans le patrimoine scientifique du monde." 
Ce cd-rom présente des informations sur les plus importantes sciences dans lesquelles les savants arabes ont excellé: les mathématiques, l'astronomie, la médecine, la géométrie, la pharmacologie, la chimie et la mécanique. On y trouve également une notice sur la biographie des plus célèbres savants arabes, leurs plus importants apports et manuscrits.

Retour en haut de la page