Archives du Bureau de reconstruction de Varsovie

Patrimoine documentaire soumis par la Pologne et recommandé à l'inscription au Registre Mémoire du monde en 2011.

© Archives d'Etat de la ville capitale Varsovie - Après la reconstruction : entrée du marché de la vieille ville

La reconstruction de Varsovie, capitale de la Pologne, dans les années 1945-1953 est à la fois un exploit extraordinaire des architectes, conservateurs, artistes et artisans qui y ont contribué, et un phénomène de société porteur de sens. Alors que la ville de Varsovie, victime d’une destruction programmée pour des raisons idéologiques et politiques pendant l’occupation nazie, était vouée à disparaître, sa reconstruction en a fait le symbole d’une « ville invincible ». Cet exemple illustre, en outre, l’importance du patrimoine pour forger l’identité sociale et donner une dimension nouvelle à la conservation des monuments. En ce sens, la reconstruction de Varsovie a créé un précédent qui a, par la suite, été invoqué à maintes reprises et devait peser sur les décisions relatives à des projets similaires entrepris dans de nombreux pays jusqu’à aujourd’hui. Conservées aux Archives nationales de la ville de Varsovie, les « Archives du Bureau de reconstruction de Varsovie » (« BOS Archive ») témoignent de la destruction quasi complète de la ville et de sa reconstruction. Elles renferment une collection de documents qui décrivent la reconstruction de Varsovie et la destruction de la ville à l’époque de la Seconde Guerre mondiale (1939-1945), suite aux combats qui s’y sont déroulés en 1939, lors de l’insurrection du ghetto au printemps 1943, puis du soulèvement de Varsovie en août/septembre 1944, ainsi que de l’incendie volontaire et de la démolition de la ville par les forces spéciales de l’armée allemande en octobre/décembre 1944.

  • Année de soumission: 2010
  • Année d'inscription : 2011
  • Pays : Pologne
Retour en haut de la page