Collection arnamagnéenne

Patrimoine documentaire soumis par le Danemark et l'Islande et recommandé à l'inscription au Registre Mémoire du monde en 2009.

© Institut arnamagnéen - Manuscrit espagnol, AM 795 4to

La Collection arnamagnéenne tire son nom d’Árni Magnússon (1663-1730) - latinisé en Arnas Magnæus -, érudit et antiquaire islandais. Ce secrétaire des Archives royales, nommé en 1702 professeur d’antiquités danoises à l’Université de Copenhague, a passé une grande partie de sa vie à constituer ce qui est unanimement reconnu comme la collection la plus importante au monde de manuscrits anciens scandinaves, un ensemble de près de 3 000 pièces, dont la plus ancienne remonte au XIIe siècle. La majorité d’entre elles provient d’Islande, le pays d’origine d’Árni Magnússon, mais la collection comporte aussi beaucoup d’importants manuscrits norvégiens, danois et suédois, et une centaine d’autres, originaires d’Europe continentale. Outre les manuscrits proprement dits, la collection contient environ 14 000 chartes provenant d’Islande, de Norvège (y compris des îles Féroé, Shetland et Orcades) et du Danemark, sous forme d’originaux et d’apographes (copies d’originaux).

Année de soumission: 2008
Année d'inscription: 2009
Pays: Danemark et Islande

Retour en haut de la page