Le mouvement antinucléaire international Nevada-Semipalatinsk

Patrimoine documentaire soumis par le Kazakhstan et recommandé à l'inscription au Registre Mémoire du monde en 2005.

Le patrimoine documentaire proposé est une collection unique de documents concernant l’action du mouvement antinucléaire international Nevada-Semipalatinsk qui fut à l’origine de l’arrêt des essais nucléaires du polygone de Semipalatinsk qui avaient eu des retombées désastreuses sur l’environnement et sur le pool génétique de la population du Kazakhstan. La collection est conservée dans deux centres d’archives du pays : les Archives centrales d’État et les Archives centrales d’État des documents vidéo et photo et des enregistrements audio de la République du Kazakhstan.

Le mouvement antinucléaire Nevada-Semipalatinsk a été la première organisation non gouvernementale (ONG) antinucléaire créée sur le territoire de l’ex-URSS, en 1989, comme une revendication naturelle des vivants désireux de protéger l’humanité des risques nucléaires. Son objectif était de démanteler tous les polygones d’essais nucléaires situés sur le territoire kazakh, d’instaurer un contrôle public des déchets industriels et d’établir une carte écologique de la région. Le mouvement possède une Charte, un organigramme et des symboles culturels.

À partir d’août 1949, et pendant plus de 40 ans, les steppes kazakhes se sont transformées en polygones d’essais nucléaires, en centres de traitement de l’uranium et en sites d’enfouissement des déchets nucléaires. En bref, l’impact total des explosions nucléaires ayant eu lieu au Kazakhstan a été 45.000 fois supérieur à celui de la bombe atomique d’Hiroshima. Comme le montre la recherche scientifique, près de 2,6 millions de personnes ont subi, dans ce pays, des mutations génétiques consécutives à une exposition prolongée aux rayonnements ionisants.

À l’ordre du jour du mouvement figurent :
- l’organisation d’actions pour obtenir l’interdiction totale des essais nucléaires, l’interdiction des armes nucléaires, des missiles et autres types d’armes de destruction massive et l’interdiction d’enfouir illicitement les déchets radioactifs et toxiques ;

- la protection et la revitalisation de la nature, de l’homme et de la culture ;

- la sauvegarde des droits de l’homme ;

- les problèmes écologiques à l’échelon national et international.


« Nevada-Semipalatinsk » a contribué à faire comprendre au grand public la nécessité de lutter contre la menace nucléaire. Le mouvement a gagné le soutien de nombreuses personnes à travers le monde et est devenu un véritable acteur de l’histoire dans la quête de solutions aux problèmes écologiques de la planète.

  • Année de soumission: 2005
  • Année d'inscription: 2005
  • Pays: Kazakhstan
Retour en haut de la page