Collection de manuscrits médiévaux de la Réforme tchèque

Patrimoine documentaire soumis par la République tchèque et recommandé à l'inscription au Registre Mémoire du monde en 2007.

La collection de manuscrits médiévaux de la Réforme tchèque (principalement composée de manuscrits hussites, collection dite « Hussitica », et des manuscrits de l’Union des frères tchèques) est une collection patiemment constituée qui revêt une importance primordiale pour l’histoire tchèque, européenne et mondiale. Plusieurs facteurs la rendent unique. En premier lieu, les manuscrits contiennent des chroniques essentielles, retraçant les débuts et le développement d’un épisode clé de l’histoire de l’Europe et de la civilisation mondiale. Il est indubitable que la Réforme est à l’origine d’un certain nombre de processus essentiels qui ont transformé l’Europe sur les plans politique, culturel et social et ouvert un nouveau chapitre de l’histoire intellectuelle (l’humanisme, le développement de la science, une diffusion plus massive de l’éducation du fait de l’invention de l’imprimerie, etc.), et qu’elle a créé un nouveau paysage religieux au sein de la chrétienté occidentale (l’apparition des Eglises protestantes et d’un important mouvement de réforme dans et hors de l’Eglise). Deuxièmement, cette collection est sans égale dans toutes les bibliothèques du monde sur le plan de la quantité. Enfin, et ce n’est pas le moins important, elle est unique parce qu’elle préserve un type de manuscrits que leur époque d’origine et leur fréquence d’utilisation rendent bien moins courants que d’autres groupes de manuscrits médiévaux.

La partie principale de la collection se compose des ouvrages des prêtres et des prédicateurs laïques majeurs qui ont inspiré le processus de la Réforme tchèque. Le plus important d’entre eux est l’universitaire Jan Hus, père spirituel de tout le mouvement de Réforme tchèque. La collection comporte des brochures et des sermons sur les grands thèmes du mouvement de la Réforme. Ce mouvement a entraîné la création de nouvelles structures au sein de l’Eglise protestante, l’utraquisme et l’Union des frères (Unitas fratrum). En Europe centrale, l’Union des frères tchèques est un phénomène exceptionnel. Dotée de son propre système de croyances et d’une structure organisationnelle inédite, c’est la plus ancienne des Eglises protestantes tchèques. Elle a participé activement au courant principal de la Réforme germano-suisse, lancé par Martin Luther. À ce stade (au milieu du XVIe siècle), le mouvement de réforme touche l’Europe entière. Il bouleverse le statu quo médiéval et crée un nouveau système de compréhension et de perception du monde dans toutes les couches de la société.

Retour en haut de la page