Gravures sur bois confucéennes

Patrimoine documentaire soumis par la République de Corée et recommandé à l'inscription au Registre Mémoire du monde en 2015.

© Advanced Center for Korean Studies
Yeongga ji (Chronicles of Andong County).

Ce patrimoine documentaire, nommé dans son ensemble les “Gravures sur bois confucéennes en Corée du Sud,” comprend 64,226 blocs gravés à la main et utilisés pour l’impression des 718 titres de travaux écrits pendant la Dynastie Joscan (1392-1910). Ils ont été confiés à 305 clans familiaux et aux académies Confucius.
Les gravures sur bois sont un prototype de la technologie de communication textuelle qui a permis l’exploration et la dissémination des idées, engageant les chercheurs et intellectuels dans tout le pays au fil des décennies. Ils ont couverts un large éventail de sujets incluant la littérature, la politique, l’économie, la philosophie et les relations interpersonnelles. L’objectif final est de créer des communautés idéales fondées sur la morale confucéenne.

Retour en haut de la page