Construction et chute du Mur de Berlin et le Traité deux-plus-quatre de 1990

Patrimoine documentaire soumis par l'Allemagne et recommandé à l'inscription au Registre Mémoire du monde en 2011.

© Ruth Leibing
Le saut vers la liberté (Jump to freedom). Mise en scène de la fuite du garde-frontière Conrad Schumann, 15 août 1961. Film négatif original et copie papier. Lieu : Archives d’Etat de Hambourg. STAH CP 32515. Photographe : Peter Leibing.

Les documents relatifs à la construction et à la chute du Mur de Berlin ainsi qu’au Traité deux-plus-quatre de 1990 constituent un élément essentiel et unique de l’héritage politique et de la mémoire collective allemande, européenne et mondiale après la Seconde Guerre mondiale. La chute du Mur au cours de la nuit du 9 novembre 1989 fut l’un des grands moments de la lutte pour la liberté et la démocratie car elle symbolise non seulement la fin de la division politique de l’Allemagne et du continent européen mais également la fin de la Guerre froide et du système des blocs. Dans un tel contexte, les négociations portant sur le Traité deux-plus-quatre menées par les vainqueurs de la Seconde Guerre mondiale avec les représentants des deux états allemands en 1990 ont représenté un chef-d’œuvre de diplomatie et de gouvernance qui est venu à bout de plusieurs décennies d’inimité. Elles ont permis la réunification des deux Allemagnes et ont donné un nouvel élan au processus d’intégration européenne.

  • Année de soumission : 2010
  • Année d'inscription : 2011
  • Pays : Allemagne
Retour en haut de la page