Dhakhīra-yi Khārazmshāhī

Patrimoine documentaire soumis par la République islamique d'Iran et recommandé à l'inscription au Registre Mémoire du monde en 2013.

Le premier et le plus important traité médical, préparé en perse. Ce travail est l’œuvre d’Esmaeil Jorjani en 504 (1110 dans le calendrier géorgien). Le  Dhakhīra a été utilisé comme source authentique d’éducation médicale pendant des siècles. Le traité a servi de base à plusieurs livres sur la médecine. Traduit en arabe par son auteur, il a été amplement utilisé en Iran, en Asie centrale, en Inde et à travers l’Empire Ottoman. Le livre a également été traduit en urdu, turque, et hébreux, preuve de son importance pour d’autres nations.

Retour en haut de la page