Henrik Ibsen : Maison de poupée

Patrimoine documentaire soumis par la Norvège et recommandé à l'inscription au Registre Mémoire du monde en 2001.

La pièce de théâtre Maison de poupée a été montée dans le monde entier, et elle l’est encore un siècle et demi après sa création. Peu d’oeuvres théâtrales ont eu un tel impact au plan mondial sur les normes et les conditions sociales. Rares sont les dramaturges dans le monde qui peuvent se vanter d’avoir construit un rôle d’une épaisseur comparable au personnage de Nora Helmer. 
Plus que quiconque, Henrik Ibsen a donné à l’art théâtral une nouvelle vitalité en introduisant dans le drame bourgeois européen une profondeur éthique, une richesse psychologique et une dimension sociale qui faisaient défaut au théâtre depuis l’époque de Shakespeare. 
C’est dans cette optique que nous nous penchons ici sur son apport à l’histoire du théâtre. Son théâtre réaliste contemporain est dans le prolongement de la tradition européenne de la tragédie. Il peint dans ses pièces la classe moyenne de son temps. Il y décrit comment la routine vole soudain en éclats face à une grave crise. C’est la vie que suit l’individu sans se poser de questions qui le conduit à une crise dont il est soi-même responsable. En voyant défiler rétrospectivement sa vie, il est forcé de se retrouver face à soi-même. 
Dès sa première publication, Maison de poupée a suscité débats et controverses, attribuables à la fois à une magnifique trame dramatique et à la puissance des idées.
Les oeuvres d’Henrik Ibsen sont jouées dans des théâtres du monde entier et traduites dans de nombreuses langues, elles sont l’objet d’études et de recherches sur tous les continents. Les notes, ébauches et brouillons de la Maison de poupée d’Henrik Ibsen sont parmi les manuscrits les plus intéressants de la main du grand dramaturge. 
La première ébauche de la pièce est intitulée Notes sur la tragédie du temps présent (Rome, 19 octobre 1878). Quand elle a été publiée, en 1879, cette oeuvre a bouleversé le théâtre occidental contemporain, qu’il s’agisse de la forme ou des thèmes employés. Au XXe siècle, la pièce est devenue célèbre, pour gagner l’Asie et le tiers monde, où sa forme est devenue le symbole du théâtre occidental moderne et son contenu celui de valeurs telles que les droits de l’homme et la liberté existentielle. 

Les ébauches nous plongent directement dans l’atelier du dramaturge. Nous pouvons y suivre les parcours de l’imaginaire et de l’art d’Ibsen et apprécier comment s’y aiguise sa pensée. Dans les manuscrits, Ibsen exprime ses idées révolutionnaires plus directement et de manière plus facilement accessible que dans la version achevée de la pièce, qui est devenue, pour des raisons artistiques, plus ambiguë. On trouve parmi les manuscrits tous les documents dont on connaît l’existence, de la création à la première édition de la pièce. 
Maison de poupée est une oeuvre exceptionnelle. Nora, malgré un avenir incertain — elle est confrontée aux problèmes qu’une femme divorcée et sans ressources devait subir dans la société du XIXe siècle —, a été et reste l’emblème universel des femmes qui luttent pour leur libération et pour l’égalité.

  • Année de soumission: 2001
  • Année d'inscription: 2001
  • Pays: Norvège
Retour en haut de la page