Cartes et plans miniers de la Chambre Haute - Bureau des comptes à Banská Štiavnica

Patrimoine documentaire soumis par la Slovaquie et recommandé à l'inscription au Registre Mémoire du monde en 2007.

© The Ministry of the Interior of the Slovak Republic
Map Slovakia mining regions

Le patrimoine documentaire « Cartes et plans miniers de la Chambre Haute - Bureau des comptes de Banská Štiavnica » est une collection de quelque 20 000 documents du XVIIe au début du XXe siècle, constituant l’essentiel du fonds d’archives de la principale autorité en matière d’industrie minière, métallurgique et de frappe dans la partie hongroise de l’Empire austro-hongrois. Il s’agit de cartes et plans des installations minières souterrraines et de surface de toutes les régions minières de Slovaquie et des pays avoisinants (Hongrie, Transylvanie, Banat, Slovénie et autres). Certaines cartes représentent des mines et autres installations techniques, notamment le système unique de réservoirs d’eau de la ville de Banská Štiavnica, ainsi que ses alentours, inscrite sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en 1993. La collection comprend également de nouveaux modèles d’établissement des cartes minières et plans de construction, élaborés par Gabriel Svaiczer et Anton Péch, principaux responsables de la Chambre Haute - Bureau des comptes de Banská Štiavnica. Les géomètres des mines appliquaient ces modèles aussi bien dans l’Empire austro-hongrois qu’en Allemagne. De nouvelles méthodes ont été introduites non seulement par des règlements administratifs mais également par ceux que l’on appelait « apprentis », à savoir les milliers d’étudiants de l’Académie des Mines et des forêts de Banská Štiavnica entre 1764 et 1918, venus de diverses régions de l’Empire austro-hongrois et d’Europe. 

La cartographie minière en Slovaquie a donc considérablement influencé le développement de cette activité dans le royaume des Habsbourg et à l’étranger. 

Le fait que récemment tous les documents aient été placés dans la vice-chancellerie de la première université des Mines au monde est particulièrement significatif. L’intérêt que portent les chercheurs à ces documents souligne et prouve leur valeur irremplaçable, aussi bien pour toutes sortes d’études historiques que pour des projets d’exploitation, de construction et de préservation. Cependant, une manipulation fréquente de ces documents endommage considérablement les originaux. Afin de prévenir leur totale détérioration et de ne pas en limiter l’accès aux chercheurs, nous suggérons que les pièces les plus anciennes et les plus précieuses soient rendues accessibles en version numérique.

  • Année de soumission: 2007
  • Année d'inscription: 2007 
  • Pays: Slovaquie
Retour en haut de la page