La bataille de la Somme

Patrimoine documentaire soumis par le Royaume-Uni et recommandé à l'inscription au Registre Mémoire du monde en 2005.

Daté de 1916, le film La bataille de la Somme est d'une portée exceptionnelle, à la fois comme témoignage essentiel sur l'une des batailles cruciales de la première guerre mondiale (il s'agit en effet d'une bataille qui est devenue représentative de maints aspects de ce moment décisif de l'histoire du XXe siècle) et comme exemple de premier long métrage documentaire sur la guerre jamais produit dans le monde. À ce dernier titre, le film a joué un grand rôle dans la définition d'une méthode pour les films de propagande et les documentaires, de même qu'il a ouvert le débat sur un certain nombre de problèmes liés au traitement éthique des films "documentaires" qui continuent de se poser aujourd'hui. Visionnée par plusieurs millions de civils britanniques lors du premier mois de sa distribution, La bataille de la Somme a été considérée à l'époque comme un moyen permettant aux civils de l'arrière de partager les expériences des soldats du front, et par là même de former et d'illustrer l'idée de guerre totale. Présenté par la suite au grand public des pays alliés et neutres, dont la Russie et les États-Unis, le film a orienté la façon dont la guerre et dont la participation britannique à cette dernière ont été perçues dans le monde entier à l'époque et ultérieurement, et il est à l'origine d'images symboliques des combats sur le front occidental de la première guerre mondiale, lesquelles demeurent très courantes 90 ans plus tard, comme le montrent les deux exemples reproduits ci-dessous.

Enfin, il revêt de l'importance en tant qu'une des pièces maîtresses de la collection des films du Musée impérial de la guerre, établissement qui peut s'enorgueillir d'être une des plus anciennes archives de films dans le monde.

Retour en haut de la page