Les Archives de la lèpre de Bergen

Patrimoine documentaire soumis par la Norvège et recommandé à l'inscription au Registre Mémoire du monde en 2001.

Aujourd'hui, nombreux sont ceux qui croient que la lèpre est une maladie du tiers monde. Pourtant, elle n’a hélas que trop fait partie du quotidien européen pendant des siècles, en particulier dans les régions littorales. Dans l’ouest de la Norvège, beaucoup de personnes en étaient encore atteintes après qu’elle eut pratiquement disparu du reste de l’Europe.
Cela pourrait bien être l’une des raisons pour lesquelles Bergen est devint au milieu du XIXe siècle le centre scientifique de la lutte contre la lèpre, grâce au travail des docteurs Danielsen et Armauer Hansen, qui découvrirent le Mycobacterium leprae en 1873. Aujourd'hui, la lèpre est pratiquement éradiquée en Europe et, bien qu’il y ait encore de 10 à 15 millions de lépreux dans le reste du monde (où ce mal est souvent appelé maladie de Hansen), la progression du nombre de nouveaux cas serait presque enrayée.

Les Archives de la lèpre de Bergen nous renseignent sur le progrès décisif qu’ont supposé au plan mondial la connaissance scientifique et la description de cette maladie. Le patrimoine documentaire de ce moment charnière dans la lutte contre l’un des fléaux les plus redoutables que le monde ait connu est encore étudié et exploité au plan international et il mérite une diffusion plus vaste en tant qu’instrument prophylactique.

  • Année de soumission : 2001
  • Année d'inscription : 2001
  • Pays : Norvège
Retour en haut de la page