Le Traité de Waitangi (1840)

Patrimoine documentaire soumis par la Nouvelle-Zélande et recommandé à l'inscription au Registre Mémoire du monde en 1997.

© Archives de Nouvelle-Zélande/Te Rua Mahara o te Kawanatanga, Bureau de Wellington - Traité de Waitangi

Le Traité de Waitangi est l'acte fondateur de la nation néo-zélandaise. Il fut signé dans la baie des Iles, le 6 février 1840, par le capitaine William Hobson, plusieurs colons anglais et environ 45 chefs maoris. Le document signé à Waitangi fut ensuite envoyé dans plusieurs autres localités de l'île du Nord pour y être signé par d'autres Maoris.

Retour en haut de la page