Vingt et une revendications, Gdańsk, août 1980. Naissance du syndicat SOLIDARNOŚĆ : un mouvement social de grande envergure

Patrimoine documentaire soumis par la Pologne et recommandé à l'inscription au Registre Mémoire du monde en 2003.

© Musée maritime polonais, Gdansk - Le tableau sur le mur du chantier naval de Gdansk avec un symbole de la solidarité et un slogan "21 x oui" se référant aux demandes

Les 21 revendications sont les demandes effectuées par le comité de grève en août 1980 à Gdansk. Ce comité a posé la première pierre de Solidarnosć, le premier syndicat libre au sein du bloc communiste. Pendant la grève, la décision a été prise d’avoir des revendications de nature politique, ce qui était un phénomène tout à fait récent. Les grévistes ont revendiqué :

  • la création de syndicats libres,
  • l'abolition de la censure,
  • la libération des prisonniers politiques.

Certaines des revendications faites en août 1980 à Gdansk étaient très pragmatiques et de nature économique et sociale.

Le communisme se caractérisait par de constantes pénuries en biens de consommation et une mauvaise gestion. C’est naturellement que les voix de protestations des ouvriers se sont élevées dans le bloc communiste. Ces voix ont été étouffées par la force et des promesses d’augmentation des salaires. A Gdańsk, le gouvernement a accepté des hausses de salaires significatives pour les ouvriers mais cette fois, la grève n’a pas cessé. Le parti communiste a accepté ces 21 revendications, ce qui a eu pour résultat une percée avec de nombreuses conséquences.

Dans la pratique, le résultat a été la création du syndicat indépendant Solidarność. Il compta jusqu’a plus de 10 millions de membres et il est devenu un mouvement social de grande envergure. Il a été actif pendant plus d’un an, jusqu’en décembre 1981, date à laquelle il a été déclaré illégal suite à l’application de la loi martiale en Pologne sous la pression exercée par l’Union soviétique. Cependant, Solidarność a survécu sous forme d’une organisation clandestine et a formé une équipe de négociateurs qui ont mené des discussions avec le gouvernement lors de la table ronde de 1989. Le parti communiste a été forcé de faire des concessions, ce qui a mené aux premières élections démocratiques dans le bloc communiste. Par la suite, les élections sont devenues le tremplin sur lequel ont rebondi d’autres pays du bloc soviétique pour se battre pour la liberté. Elles ont également contribué à l’effondrement de l’empire soviétique en 1989 (révolution en ex-Tchécoslovaquie et destruction du mur de Berlin). Le succès de la grève de Gdansk de 1980 est devenu un tournant décisif et la première pierre à être enlevée du mur de Berlin.

C’est la raison pour laquelle les « Vingt et une revendications » d'août 1980 font partie des documents les plus importants du XXème siècle. C'est le témoignage d'un tournant décisif dans l'histoire du monde et qui n'a pas seulement changé la Pologne, l'Europe et le monde d’alors mais également l’avenir.

  • Année de soumission : 2003
  • Année d'inscription : 2003
  • Pays : Pologne
Retour en haut de la page