Universalis cosmographia secundum Ptholomaei traditionem et Americi Vespucii aliorumque Lustrationes

Patrimoine documentaire soumis par les Etats-Unis d'Amérique et l'Allemagne et recommandé à l'inscription au Registre Mémoire du monde en 2005.

Universalis cosmographia secundum Phtolomaei traditionem et Americi Vespucii aliorumque Lustrationes de Martin Waldseemüller. N.p. 1507. Saint-Dié ou Strasbourg (France). La mappemonde établie par le Gymnasium Vosagense de Saint-Dié (France) sous la direction de Martin Waldseemüller et imprimée en 1507 est la première carte sur laquelle apparaît le mot "America" (Amérique). La Bibliothèque du Congrès des Etats-Unis en détient l'unique exemplaire subsistant connu à ce jour.

Dressée par une équipe de savants de Saint-Dié (France) selon les observations récentes des expéditions espagnoles et portugaises de la fin du XVe siècle et du début du XVIe siècle, la mappemonde de Martin Waldseemüller de 1507 est universellement reconnue comme la première de toutes les cartes, imprimées ou manuscrites, qui décrive correctement un hémisphère occidental distinct et mentionne l'existence de l'océan Pacifique. Cet ouvrage monumental du début du XIe siècle est en outre la première carte murale du monde réalisée par la technique de l'imprimerie, et la première où le Nouveau Monde porte le nom d'America, choisi par Waldseemüller en hommage à Amerigo Vespucci. Elle mérite d'être inscrite au Registre de la "Mémoire du monde" compte tenu de son importance dans les domaines de la géographie et de l'histoire de la cartographie.

Retour en haut de la page