LE SMSI+10 ET LES OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

L'Agenda pour le développement durable de 2030 et ses 17 objectifs de développement durable (SDG) ainsi que les objectifs connexes ont été lancés en 2015 en tant que successeur des objectifs du Millénaire pour le développement. C'est un programme complet couvrant les changements économiques, sociaux et environnementaux qui préconise une approche transformationnelle du développement, servant de cadre de développement international et un point de référence pour façonner les stratégies nationales de développement.

L'Agenda 2030 est novateur. Il reconnaît l'importance croissante de la science et de la technologie pour favoriser le développement. Le paragraphe 15 de "Transforming Our World: the 2030 Agenda for Sustainable Development" mentionne et reconnaît expressément le potentiel des technologies de l'information et de la communication (TIC) pour le développement :

« La diffusion des technologies de l'information et des communications et l'interconnexion mondiale ont un grand potentiel pour accélérer le progrès humain, pour combler le fossé numérique et développer les sociétés du savoir »

Les TIC jouent un rôle important et précieux dans le développement durable. La mise en œuvre des Lignes d'action du SMSI, qui sont organisées thématiquement selon des domaines d'activité dans lesquels les TIC sont exploitées pour le développement, contribuera donc directement à la réalisation des SDG.

Contributions clés au processus d’examen SMSI+10 à l’Assemblée Générale de l’ONU

  • Le Document final de la Conférence InterCONNECTER les ensembles – Les États membres ont demandé à la Directrice Générale de l’UNESCO, à la 196ème session du Conseil Exécutif (Décision 196 EX/SR.6), « de transmettre le document de résultats de la Conférence « interCONNECTer les ensembles : options pour l’action future » comme une contribution non contraignante à l’agenda pour le développement de l’après 2015, au processus global d’examen du Sommet Mondial sur la Société de l'Information (SMSI) de l’Assemblée Générale de l’ONU, et à la réunion de haut niveau de l’Assemblée Générale établie par sa résolution 68/302.»

La deuxième réunion d’examen du SMSI+10, accueillie par l'UIT en 2014, et ses Documents finaux - SMSI +10, Genève 2014 (en anglais) constitue également une contribution clé, à laquelle l'UNESCO a contribué.

GOUVERNANCE DE L'INTERNET

La gouvernance de l'Internet implique de multiples parties prenantes, y compris le gouvernement, le secteur privé, la société civile et la communauté technique, élaborant en appliquant des principes, des normes, des procédures de décision et des activités partagées qui façonnent l'utilisation d'Internet. La gouvernance de l'Internet étant une question de haute priorité pour l'UNESCO, l'organisation participe activement au Forum annuel sur la gouvernance de l'Internet (IGF).

  • Le plus récent Forum sur la gouvernance de l'Internet sur le thème “Enabling Inclusive and Sustainable Growth” s'est tenu du 5 au 9 décembre 2016 à Guadalajara, au Mexique. Pour plus d'informations sur cet événement, veuillez cliquer ici. (en anglais)

La Commission à large bande pour le développement durable

La Commission à large bande pour le développement durable a été lancée par l'UIT et l'UNESCO au Forum du SMSI de 2010 à Genève, dans le but de définir des stratégies visant à accélérer le déploiement mondial du haut débit et à évaluer les moyens par lesquels les réseaux à large bande pourraient améliorer la prestation de divers services sociaux tels que les soins de santé et l'éducation.

La réunion la plus récente de la Commission à large bande a eu lieu du 15 au 17 mars 2017 à Hong Kong, en Chine. 

  • Pour en savoir plus sur la Commission à large bande, veuillez cliquer ici

L'UNESCO et les grandes orientations du SMSI

The Geneva Plan of Action, which was agreed at the first WSIS Summit in 2003, identified eighteen areas of activity in which governments, civil society entities, businesses and international organizations could work together to achieve the potential of ICTs for development.

L’UNESCO agit comme coordonnateur du SMSI pour les grandes orientations suivantes: