Réunion de facilitation interactive "Accès libre : progrès réalisés depuis le SMSI 2010" (C3/C7)

19 mai 2010 (14h30-16h30), salle XI, Organisation internationale du Travail (OIT), Genève, Suisse

La mise à disposition des résultats de la recherche, sans aucun obstacle financier, juridique et technique à l’accès, pourrait être source d’avantages économiques, sociaux et éducatifs importants. Cette réunion de facilitation interactive sera consacrée à l’impact des politiques et stratégies d’accès libre du point de vue de différents acteurs :

  • Décideurs et gestionnaires de la recherche : l’accès libre aide à faire connaître les points forts des institutions de recherche, en permettant de maximiser le rendement des investissements en faveur de la recherche et de développer des outils nouveaux pour gérer l’impact de la recherche.
  • Chercheurs : l’accès libre bénéficie aux chercheurs sous forme de visibilité accrue et de l’augmentation de l’utilisation et de l’impact de leur travail.
  • Editeurs : l’accès libre permet d’augmenter le nombre de lecteurs, et donc le nombre de citations, en maximisant la visibilité et l’impact du contenu des revues spécialisées ; il contribue à assurer la meilleure diffusion possible aux travaux de recherche.
  • Bibliothèques : l’accès libre a modifié le profil des bibliothèques universitaires et de recherche. Ces institutions travaillent maintenant en partenariat avec des scientifiques et des gestionnaires de la recherche à la mise en place de plates-formes en accès libre, à la gestion des données de la recherche et au développement de politiques d’accès libre ; elles publient avec des éditeurs universitaires des revues et des journaux en accès libre et elles produisent avec des éducateurs des ressources éducatives en accès libre, de façon à assurer la qualité des contenus numériques, leur réutilisation et leur partage.

L’accès libre vise à supprimer les obstacles en termes de prix et d’autorisation de reproduction qui s’opposent au partage des connaissances. Les publications en accès libre sont des publications numériques gratuites qui ne sont pas soumises à la plupart des restrictions liées aux droits d’auteur et d’utilisation. L’accès libre est compatible avec le droit d’auteur, l’examen par les pairs, les recettes (et profits), l’impression, la conservation, le prestige, les objectifs de carrière et d’autres aspects ou fonctions liés aux modes de publication universitaires traditionnels. L’accès libre bénéficie aux chercheurs, aux institutions, aux pays et à la société dans son ensemble.

La réunion de facilitation interactive examinera les résultats obtenus par les acteurs principaux en ce domaine – université et institutions de recherche – et la possibilité de les reproduire dans d’autres pays. Nous inviterons les parties prenantes telles que bailleurs de fonds et décideurs à réfléchir à la possibilité d’inclure l’accès libre dans les politiques nationales et régionales de l’éducation et de la recherche, afin de l’intégrer formellement au fonctionnement des institutions éducatives et de recherche.

Objectifs

Les participants à la réunion aborderont les questions suivantes :

  • Stratégies complémentaires du point de vue des bailleurs de fonds et des responsables de l’élaboration des politiques de la recherche pour parvenir à l’accès libre aux publications universitaires, l’accès libre aux revues spécialisées et la mise en place de plates-formes en accès libre.
  • Les liens entre publications de recherche et données de recherche.
  • Coûts et avantages de l’accès libre pour les bailleurs de fonds de la recherche, les universités et les organisations de recherche.
  • Les politiques d’accès libre du point de vue de ceux qui financent la recherche, des gouvernements nationaux et des organisations intergouvernementales.
  • L’accès libre et l’évolution du rôle des bibliothèques.

Agenda provisoire

  • L'UNESCO et l'accès libre
    Sanjaya Mishra, Spécialiste du programme "Applications des TIC pour l'éducation, la science et la culture", UNESCO, Paris
  • L'accès libre et l'évolution du rôle des bibliothèques
    Membre du Group de travail sur l'accès libre auprès du Président de l'IFLA, Pays-Bas
  • Les politiques d'accès libre et les liens entre publications de recherche et donées de recherche
    Iryna Kuchma, Directeur du programme d'accès libre de l'EIFL
  • L'édition en accès libre et les liens entre publications de recherche et données de recherche
    Jens Vigen, Chef du Service d'information scientifique et Bibliothécaire en chef et de l'Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN), membre du Groupe d'experts de haut niveau sur les données scientifiques, Genève (Suisse)

Modérateur

  • Stuart Hamilton, Conseiller principal en matière de politiques, IFLA (La Haye)

Organisateurs

  • Fédération internationale des associations de bibliothécaires et des bibliothèques (IFLA)
  • Electronic Information for Libraries (EIFL)
  • Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO)

Contact

Retour en haut de la page