Débat de haut niveau n°3 sur le réseautage social – 11 mai 2010

11 mai 2010 (09:00-11:00); UIT, salle K, Genève, Suisse
>> Résumé du rapport établi à l'issue du débat de haut niveau sur le réseautage social (en anglais)

Les réseaux sociaux sur Internet, y compris les blogs, wikis, qui sont de nouveaux outils, médias et plates-formes basés sur des applications Web2.0, ont connu une popularité croissante dans le monde entier et leurs incidences politiques et sociales sur les sociétés du savoir ont été extrêmement diverses. Facebook qui, le 8 avril 2009, fêtait son 200 millionième utilisateur actif comptait, début 2010, 360 millions d’utilisateurs. Le plus gros site Web de réseautage social Qzone, en Chine, qui enregistrait l’an dernier 376 millions d’utilisateurs, annonçait le chiffre de 100 millions d’utilisateurs connectés en même temps, à la date du 5 mars 2010.

Le débat de haut niveau a réuni des représentants de tous pays et de tous horizons – dirigeants d’industries, décideurs, membres de la société civile, experts juridiques et utilisateurs –  dans le but de donner un aperçu des techniques et applications les plus récentes du réseautage social. Il a été l’occasion d’échanges sur les possibilités et les menaces que ces outils constituent pour l’avenir. Il a également stimulé la réflexion et la discussion sur les questions brûlantes que pose le réseautage social en lien avec les orientations du Plan d’action du SMSI, parmi lesquelles :

  • Perspectives pour réinventer la participation politique et citoyenne
  • Chances et défis pour la liberté d’expression et la vie privée
  • Impact sur les médias et le journalisme citoyen
  • Incidences sur la capacité de participation des jeunes au développement.

Les débats ont produit des éléments utiles au processus actuel de mise en œuvre du SMSI en faveur de l’édification de sociétés du savoir inclusives et mis les potentialités offertes par les TIC au service du développement social et humain. 

Modérateur : 
M. Jānis Kārkliņš, Ambassadeur de Lettonie en France et représentant permanent de la Lettonie auprès de l’UNESCO, nouveau Sous-Directeur général de l’UNESCO pour la communication et l’information

Intervenants : 

  • M. Thomas Schneider, Coordonnateur international pour la Société de l’information Service des affaires internationales, Office fédéral suisse de la communications (OFCOM), Suisse
  • Mme Msiska Kenneth, Directrice exécutive, Young Advocates for the Advancement of ICT-related Development (Y.A.A.ICT-D), Malawi
  • M. Michaël Vanfleteren, Conseiller juridique, Contrôleur européen de la protection des données (CEPD), Belgique
  • M. Anand Giridharadas, chroniqueur, New York Times/International Herald Tribune, États-Unis d’Amérique
  • M. Bertrand De La Chapelle, envoyé spécial pour la société de l’information, France
Retour en haut de la page