Libre circulation de l’information et réseaux sociaux: un rôle pour la démocratie et la participation sociale

UNESCO

Au cours de cet atelier, on a examiné le rôle important des réseaux sociaux dans la promotion de la démocratie et de  la participation sociale, et l’on a réfléchi aux moyens de renforcer ce rôle en encourageant la libre circulation de l’information sur Internet.

Dans le cadre des récents mouvements sociaux, les réseaux  sociaux sont devenus des outils de communication de masse et des vecteurs de la mobilisation. L’appropriation sociale d’Internet  devient une part importante des processus de démocratisation.

Des sites Web comme Facebook et Twitter sont largement utilisés par des militants et des citoyens pour relayer l’information qui n’est pas toujours accessible par les médias traditionnels, ainsi que pour contourner la censure.

Il semble que l’émergence des technologies nouvelles ait offert une nouvelle tribune au débat public. Ce phénomène offre également un moyen nouveau et original de tirer parti des talents, d’unir les aspirations, d’encourager une mobilisation immédiate des masses, et d’engager un changement à grande échelle. Le renforcement du lien entre l’Internet et la participation sociale semble une condition de plus en plus essentielle à l’instauration d’une démocratie dynamique. Il faut pousser plus avant notre réflexion sur ce phénomène.

Cet atelier a eu pour but d’examiner le rôle important des réseaux sociaux dans la promotion de la démocratie et de la participation sociale, et de réfléchir à la façon de renforcer ce rôle en encourageant la libre circulation de l’information sur Internet.

L’atelier a en outre suscité un débat sur une série de questions d’une actualité brûlante, notamment:

  • Comment renforcer la participation démocratique au moyen des réseaux sociaux?
  • Comment renforcer les processus démocratiques qui se sont produits dans le cyberespace après la crise et faire de la transition un processus participatif?
  • Quel est le meilleur moyen de protéger la liberté d’expression et la libre circulation de l’information sans compromettre d’autres droits humains?

Liste des orateurs

  • Frank La Rue, Rapporteur spécial des Nations Unies sur la liberté d’expression
  • Nawara Negm, Journaliste égyptienne, bloggeuse et militante des droits de l’homme basée au Caire (TBC)
  • David A. Gross, Partenaire de Wiley Rein et Président du Comité TIC de l’USCIB, États-Unis
  • Ang Peng Hwa, Président du Asian Media Information and Communication Centre  (AMIC), Singapour

Contact

Ms Xianhong Hu

Division de la liberté d’expression et du développement des médias (‘FEM)

x.hu(at)unesco.org

Retour en haut de la page