L’UNESCO a accueilli la première réunion d’examen SMSI+10 « Vers les sociétés du savoir, pour la paix et le développement durable », co-organisée avec l’UIT, le PNUD et la CNUCED, du 25 au 27 février 2013 à Paris. Le SMSI+10 a proposé aux 1 450 participants, venus de 130 pays, 83 sessions de grande qualité (y compris des sessions plénières) sur divers sujets relatifs à la société du savoir ; quatre dirigeants d’organisations internationales ont inauguré l’événement, de nombreux ministres et de hauts fonctionnaires ainsi que le Rapporteur spécial des Nations Unies pour la liberté d’expression, le Secrétaire général de la Chambre de commerce internationale, le Prix Nobel M. Pachauri, le professeur Jeffrey Sachs et le PDG de l’ICANN ont débattu des évolutions récentes et futures dans le domaine des TIC, y compris Internet.

Environ 25 pages de recommandations issues des sessions ont été compilées afin de servir de base à la réunion d’examen du SMSI. Des recherches récentes, demandées spécifiquement pour cet événement, ont fait l’objet de discussions et ont également été évaluées par des spécialistes. Le déroulement de l’événement et l’adoption par consensus de la déclaration finale : Information et savoir pour tous : une vision étendue et un engagement renouvelé, aussi bien que l’approbation de celle-ci lors de la 37ème conférence générale de l’UNESCO, la volonté inclusive de l’événement démontrée par la présence de participants de tous les continents, plus de 800 venant de 80 pays, ont été souligné comme signe de la remarquable réussite de cet événement et de la contribution exemplaire de l’UNESCO au processus de suivi du SMSI pour 2015 et au-delà.

En relief