L’UNESCO soutient Connecting Cultures pour encourager le dialogue interculturel et la paix

Connecting Cultures, association de la société civile de renommée mondiale, a récemment reçu une subvention de l’UNESCO dans le cadre du Réseau Le pouvoir de la paix, après un appel à candidatures auquel ont répondu plus de 1100 candidats dans le monde entier.

Créée en 2004, l’association Connecting Cultures travaille en étroit partenariat avec le ministère de l’Éducation et la Commission nationale pour l’éducation, la science et la culture d’Oman. Elle organise des randonnées intensives de cinq jours dans les déserts et les montagnes d’Oman, avec des groupes de jeunes occidentaux et arabes. 

Dans un environnement où il n'y a pas de couverture réseau, les jeunes peuvent engager un dialogue en tête à tête sans être dérangés par leur portable, pour chercher quelles sont les valeurs communes qu’ils partagent, explorer leurs différences culturelles et aborder la question de la paix. Connecting Cultures s’adresse aux jeunes âgés de 17 à 24 ans, qui sont appelés à devenir les dirigeants et les faiseurs d’opinion de la société de demain. Les cours de Connecting Cultures, dispensés par l’association éducative à but non lucratif Outward Bound Oman/Tahaddi, sont très percutants, qualité qu’on trouve rarement dans des formations magistrales plus traditionnelles ni même dans les programmes sur Internet.

L’expérience du désert est complètement déconnectée des influences culturelles de la vie quotidienne et dépouille les participants des repères sociaux de l’identité personnelle. En l’absence de masques, de pressions communautaires et de portes derrière lesquelles se cacher, les participants sont obligés de se confronter à l’autre. Ces dernières années, Connecting Cultures a organisé des randonnées dans les sables de Sharqiya, les dunes d’Al-Abyad et le djebel Akhdar. 

Malgré une portée médiatique estimée à 28 millions de personnes en 2008, Connecting Cultures a été mis au défi par le Réseau Le pouvoir de la paix de tirer parti des nouvelles technologies et des médias sociaux afin d’assurer une plus large diffusion aux questions abordées dans les déserts d’Oman. Mark Evans, fondateur de Connecting Cultures, a choisi la société britannique IPADIO pour revoir la conception du site de Connecting Cultures en utilisant les toutes dernières technologies de communication. 

Mark Smith, PDG d’IPADIO, explique qu’ils sont partis de l’idée que n’importe qui, n’importe où, peut passer un coup de fil et transmettre cet appel depuis un site web. « Ce simple principe de base est la raison pour laquelle nous sommes si enthousiastes d’avoir participé à la création du nouveau site de Connecting Cultures, car nous ne nous contentons pas de montrer ce que nous savons faire en matière d’intégration de vidéo, d’audio, de texte et de médias sociaux, mais nous présentons aussi du contenu en direct de l’expérience vécue au désert via le téléphone satellite. En donnant concrètement la parole à ces dirigeants de demain, nous espérons porter à travers le monde entier le message du dialogue interculturel. » 

Une randonnée de Connecting Cultures en Oman a eu lieu en janvier 2011. Les internautes ont pu suivre l’expédition sur le site www.connectingcultures.co.uk. Des fonctions intégrées permettent également de participer à des débats planétaires en ligne tout au long de l’année.

Vous trouverez également des informations sur Connecting Cultures sur la plateforme en ligne du Réseau Le pouvoir de la paix, à l’adresse suivante : www.thepowerofpeacenetwork.com

>> Cet article est disponible en arabe

Retour en haut de la page