Troisième réunion inter-agences sur la sécurité des journalistes et la question de l'impunité

© UNODC/UNESCO

La troisième réunion inter-institutions sur la sécurité des journalistes et la question de l’impunité aura lieu le 4 novembre 2014 au Conseil de l’Europe à Strasbourg, France. Cette réunion, organisée à l’initiative de l’UNESCO et co-organisée par le Conseil de l’Europe, marque la première Journée Internationale pour mettre fin à l’impunité des crimes contre les journalistes, décrétée le 2 novembre par les Nations Unies.

Les participants examineront la mise en œuvre du Plan d'action des Nations Unies sur la sécurité des journalistes et la question de l'impunité, les réussites, les défis, les leçons apprises et la voie à suivre, sur la base de la stratégie de mise en œuvre adoptée lors de la Seconde réunion inter-agences des Nations Unies qui a eu lieu à Vienne en novembre 2012. Le Plan d'action des Nations Unies a été lancé par l'UNESCO et adopté par le Conseil des Chefs de secrétariat des organismes des Nations Unies pour la coordination le 12 avril 2012. C’est une première étape dans la démarche de rassembler les organismes des Nations Unies et une large coalition de partenaires, de façon systématique, dans le but de répondre à l’aggravation de la situation de la sécurité des journalistes, des professionnels des médias, et des producteurs de médias sociaux et à la culture de l'impunité qui entoure les crimes commis à leur encontre. 

Le Plan d'action des Nations Unies a été mis en exergue dans divers instruments et directives internationales, dont la Résolution de l’Assemblée générale de l'ONU (A/RES/68/163), la Résolution du Conseil des droits de l’homme (A/RES/HRC/21/12) et les Recommandations de l'UE (droits de l'homme) relatives à la liberté d'expression en ligne et hors ligne, comme un outil important pour promouvoir la sécurité des journalistes et lutter contre l'impunité.

Le projet de Plan d’Action a été rédigé lors de la première réunion interinstitutions qui a eu lieu en septembre 2011 au siège de l’UNESCO à Paris. La stratégie de mise en œuvre a été adoptée lors de la seconde réunion interinstitutions qui a eu lieu en novembre 2012 à Vienne. Cette stratégie comprend 120 actions concrètes à prendre pour améliorer la protection des journalistes et servira de base pour le processus de révision.

En outre, le 3 novembre 2014, un séminaire et dialogue inter-régional sur la protection des journalistes, co-organisé par l'UNESCO, le Conseil de l'Europe, le Centre pour la liberté des médias et l’Union des avocats européens aura lieu à la Cour européenne des droits de l'homme. Des représentants allant de la société civile aux organisations intergouvernementales examineront les normes juridiques actuelles de protection des journalistes et discuteront de la marche à suivre pour faire progresser le cadre international visant à protéger leur sécurité et à éradiquer l'impunité. 

Pour tout renseignement supplémentaire, n’hésitez pas contacter M. Ming Kuok Lim (tél : +33 1 45 68 35 67, courriel : mk.lim(at)unesco.org), Spécialiste adjoint du programme. 

 

Retour en haut de la page