Lauréats précédents

2010: La voz de los campesinos, Mexique

© UNESCO - La station de radio La voz de los campesinos a reçu le Prix UNESCO-PIDC pour la communication rurale le 24 mars 2011.

© UNESCO - La station de radio La voz de los campesinos a reçu le Prix UNESCO-PIDC pour la communication rurale le 24 mars 2011.

La station de radio La voz de los campesinos (La voix des paysans), créée il y a 32 ans dans l’Etat de Veracruz (est du Mexique), a été la première radio communautaire autochtone du pays. Cette station s’efforce de promouvoir un échange interactif avec les communautés dans le but d’encourager celles-ci à faire partager aux auditeurs leur histoire, leurs coutumes et leur musique. La station contribue également à renforcer les droits collectifs des populations autochtones du Veracruz. Les émissions sont diffusées en espagnol ainsi que dans trois langues amérindiennes. L’auditoire potentiel est de 100,000 personnes vivant dans 400 villages et hameaux. «La Voz de los campesinos» appartient à l’Association latino-américaine d’éducation radiophonique, ainsi qu’à l'Association mondiale des radiodiffuseurs communautaires (AMARC). >> Site web

2010: Amr Mamdouh Ellissy, Egypte

© Amr Mamdouh Ellissy - Le journaliste egyptien Amr Mamdou Ellisy a reçu le Prix UNESCO-PIDC pour la communication rurale le 24 mars 2011.

© Amr Mamdouh Ellissy - Le journaliste egyptien Amr Mamdou Ellisy a reçu le Prix UNESCO-PIDC pour la communication rurale le 24 mars 2011.

Amr Mamdouh Ellissy est rédacteur en chef de l’hebdomadaire El-Khamis. Il réalise et présente à la télévision publique égyptienne l’émission documentaire Ekhterak ainsi que, sur la chaîne privée égyptienne Dream TV, une émission d’information hebdomadaire intitulée « Wahed men el-nas » (une personne parmi d’autres), dont l’objectif est de parler des paysans et de leurs problèmes. Il s’efforce aussi d’informer ceux-ci sur les questions de santé et d’éducation. Amr Mamdouh Ellisy travaille avec les autorités gouvernementales et les organisations de la société civile pour tenter de trouver des solutions aux problèmes sociaux affectant les milieux ruraux. Il organise aussi des campagnes de sensibilisation et de récolte de fonds. >> Site web

2005: Malayala Manorama - Inde

© Malayala Manorama - Le Bureau du PIDC a décerné le Prix PIDC-UNESCO pour la communication rurale 2005 au quotidien indien Malayala Manorama.

© Malayala Manorama - Le Bureau du PIDC a décerné le Prix PIDC-UNESCO pour la communication rurale 2005 au quotidien indien Malayala Manorama.

Malayala Manorama est un journal quotidien tiré à 1,4 millions d'exemplaires, publié à Kerala, en Inde. Il a été récompensé pour l’originalité de sa campagne de communication destinée à sensibiliser la population du Kerala sur la nécessité de préserver l’eau pour résoudre les problèmes de sécheresse dans la région.
Le quotidien a lancé le projet baptisé « Pala Thulli » (en référence à un dicton malayalam « les petites gouttes d’eau font les grands océans ») pour inculquer à la population une nouvelle culture de l’eau permettant d’utiliser les abondantes précipitations du Kerala et de lutter contre l’assèchement des rivières et autres sources d’eau. Les expositions et projections vidéo organisées dans toute la région pour présenter différentes méthodes de conservation de l’eau ont attiré un public nombreux. Une série d’initiatives créatives témoignent de l’impact de la campagne : des collèges, des écoles et même des casernes de pompiers ont suivi l’exemple de Manorama en construisant leurs propres systèmes de collecte des eaux de pluie. >> Site web

2003: Radio Toco - Trinité-et-Tobago

© UNESCO - Les représentants de l'UNESCO, Erika Walker et Isidro Fernandez Aballi, à Radio Toco, Trinité-et-Tobago.

© UNESCO - Les représentants de l'UNESCO, Erika Walker et Isidro Fernandez Aballi, à Radio Toco, Trinité-et-Tobago.

Radio Toco 106.7 FM, la première et seule radio communautaire de Trinité-et-Tobago, a été créée en 1997 dans le cadre du Programme de l'UNESCO “Les Femmes parlent aux Femmes” en collaboration avec l'ONG locale T&T/CAN Citizen’s Agenda. Elle est reconnue comme un outil exceptionnel pour la diffusion et l'échange d'informations au sein des communautés du Nord-Est de Trinité. Radio Toco a été le fer de lance d'un regroupement viable d'organisations communautaires caribéennes engagées dans l'action en faveur de l'autonomisation grâce à la radio communautaire, et elle a joué un rôle central dans l'organisation des efforts en faveur du développement durable dans la communauté de Toco. >> Site web

2001 : Maestro Pablo Pizzurno - Argentine

© UNESCO/G. Malempré - Jeune fille au Pérou

© UNESCO/G. Malempré - Jeune fille au Pérou

L'Ecole Maestro Pablo Pizzurno gère le réseau de radios huanacache qui dessert toutes les écoles et communautés du nord de la province de Mendoza, désertique à 90 %. Outre la diffusion de programmes culturels, éducatifs et d'alphabétisation, la station organise la formation des formateurs et soutient les initiatives destinées à stimuler la participation au sein des associations et des groupes socioculturels.<//li><//li><//li>

    2001: Radio Quispillacta – Pérou

    © Radio Quispillaccta - Segment d’un diplôme peint sur une peau de mouton remis par Radio Quispillaccta, Pérou.

    © Radio Quispillaccta - Segment d’un diplôme peint sur une peau de mouton remis par Radio Quispillaccta, Pérou.

    Depuis dix ans, Radio Quispillacta produit des programmes radiophoniques en langue quechua à l'intention de toutes les communautés agricoles de la région d’Ayacucho au sud-est de Lima, au Pérou. Ses programmes tournent autour du transfert de savoir-faire relatif aux techniques agricoles, la préservation de la culture andine et le renforcement de la solidarité communautaire grâce à la production d’émissions de proximité. Son taux d'audience se situe entre 80 et 85 % d'un auditoire potentiel estimé à 450000 habitants.

      1999: Radio Tanzanie, Dar es-Salaam (RTD)

      © Radio Tanzanie, Dar es-Salaam (RTD) - Fundi Mitambo de RTD

      © Radio Tanzanie, Dar es-Salaam (RTD) - Fundi Mitambo de RTD

      Radio Tanzanie a produit une série de théâtre radiophonique intitulée Twende na Wakati (Soyons de notre temps), dont les épisodes de 30 minutes sont diffusés deux fois par semaine. Cette production a rencontré l'approbation unanime des communautés locales. Pendant six ans, Twende na Wakati a traité une série de sujets portant sur la fécondité, le planning familial, la protection maternelle et infantile, le sida et les MST, la nécessité d'assurer l'éducation des jeunes filles, la lutte contre les violences conjugales et contre toutes sortes de pratiques culturelles discriminatoires, telles que l'excision. Le principal résultat de ce projet a été la prise de conscience de ces sujets de société dans tout le monde rural.

        1995: Projet philippin de radio communautaire – Tambuli

        © UNESCO - L'actrice Chinchin Gutierrez en visite à la radio communautaire Ibajay, au Philippines. Radio Ibajay est l'une des vingt-deux stations de radios communautaires impliquées  dans le projet de station de radio communautaire Tambuli.

        © UNESCO - L'actrice Chinchin Gutierrez en visite à la radio communautaire Ibajay, au Philippines. Radio Ibajay est l'une des vingt-deux stations de radios communautaires impliquées dans le projet de station de radio communautaire Tambuli.

        Tambuli a témoigné d'un effort soutenu de développement d'une communication rurale indépendante et pluraliste dans les régions isolées des Philippines. Ce projet a permis la mise en place des moyens de communication appropriés qui ont stimulé les échanges d'information entre membres des communautés. La radio de Tambuli a entraîné des changements significatifs dans la vie communautaire locale philippine, en particulier dans l'élimination des jeux d'argent et l'amélioration de la vie sociale des communautés.

          1993: Le “Collège des Ondes” de l'Ile Maurice

          © Le Collège des Ondes de Maurice (MCA) - Centre de ressources et d'apprentissage du MCA

          © Le Collège des Ondes de Maurice (MCA) - Centre de ressources et d'apprentissage du MCA

          Le “Collège des Ondes” a mené une vaste campagne, diffusée en langue créole, afin que la population prenne conscience des problèmes liés à la vie moderne, en particulier le stress, terrain propice à l'alcoolisme, à l'hypertension, à l'obésité et à la dépendance à la nicotine, tous sujets de préoccupation pour les autorités de l'Ile Maurice. Le résultat de cette campagne a permis d'enregistrer une chute significative des affections liées au stress.<//li> >> Site web

          1991: Le journaliste jordanien Mazin Al Qubaj

          Pendant plus de 33 ans, M. Al Qubaj a dirigé un programme novateur d'émissions rurales à la radio et à la télévision jordanienne.

          1989: Groupe Action culturelle populaire de Colombie et Association nationale des petits fermiers cubains

          © Cubanet - Champs à Cuba

          © Cubanet - Champs à Cuba

          La “Asociación Nacional de Agricultores Pequeños” (Association nationale des petits fermiers de Cuba), organisation de création récente, et la “Acción Cultural Popular” (Action Culturelle Populaire) de Colombie ont été récompensées pour leurs efforts soutenus dans diverses activités relatives à la communication, l'essentiel de leur réussite étant dû à des réformes internes de structure.

          1987: Projet de radio rurale au Congo-Brazzaville

          Ce projet de radio rurale a servi de moyen d'intégration des populations rurales peu alphabétisées du Congo dans le processus de développement national de leur pays. Les émissions ne s'adressaient pas seulement aux agriculteurs, mais également aux populations non urbanisées, et en particulier aux femmes ; ce projet a accompagné l’organisation des campagnes de vaccination, le forage de puits, la construction de latrines et la création de jardins d'enfants.

          1985: Projet de communication Kheda en Inde

          Kheda a constitué un modèle exceptionnel de combinaison des technologies modernes avec une approche participative de la communication. Il a eu recours, pour la conception des programmes audiovisuels, aux expressions culturelles traditionnelles d’une communauté rurale tout en utilisant des techniques modernes d'évaluation pour la planification des programmes. Dans l’ensemble, ce projet s'est révélé être un excellent exemple illustrant la mise en œuvre des techniques de la communication au service du développement, particulièrement en faveur des populations rurales démunies, des femmes et des enfants.

          Retour en haut de la page