Cadre global d’évaluation MIL

Elaboré sous une forme conceptuelle et théorique, le Cadre global d’évaluation de l’éducation aux médias et à l’information (MIL) de l’UNESCO présente la méthodologie et les arguments motivant l’évaluation à la fois du niveau de préparation en matière de MIL à l’échelle nationale, mais aussi des compétences existantes dans ce domaine. Cet outil propose également des mesures concrètes permettant d’adapter ses recommandations à l’échelle nationale.

La multiplication des flux d’information et des contenus médiatiques créés et partagés au moyen des nouvelles technologies de l’information et de la communication (TIC), ainsi que le rôle croissant des médias et des fournisseurs d’information au sein de la société, offre de nouvelles possibilités de développement social, économique et politique.

Afin de tirer parti de ces développements et de relever les défis qui en découlent, il est nécessaire de mettre en œuvre une nouvelle approche de l’éducation : plus dynamique, pluraliste et adaptée aux situations. Une attention particulière doit être donnée aux aspects relatifs à l’information, à la communication, aux médias, au numérique, et à la technologie. En outre, il a été convenu que les pays devaient investir dans la création d’un environnement propice et développer une nouvelle gamme de compétences fondamentales (connaissances, savoir-faire et attitudes) chez leurs citoyens.

Niveaux essentiels pris en compte dans le concept MIL : sociétal, institutionnel, individuel

L’UNESCO combine l’éducation aux médias et l’éducation à l’information, de même que la maîtrise des TIC et de la culture numérique, en une nouvelle conception de l’éducation permettant aux personnes, aux communautés et aux nations de participer et de contribuer aux sociétés mondiales du savoir.

Avant de développer quelconque politique, stratégie ou programme spécifique, l’UNESCO invite ses Etats membres à réunir dans un premier temps des données valides et fiables sur le statut et la disponibilité des compétences en matière de MIL.

Rôle des enseignants comme passeurs et sources de savoir et de compétences au sein de la société. De gauche à droite : volonté du pays, enseignants, individus.

Le Cadre global d’évaluation de l’UNESCO permet non seulement aux Etats membres d’évaluer de façon exhaustive l’environnement de l’information et des médias au sein de leur pays, mais également de surveiller le niveau d’acquisition des diverses compétences relatives à la MIL au niveau national, en ciblant tout particulièrement les enseignants en exercice et en formation.

Ces informations factuelles aideront par la suite les Etats membres à contrôler la mise en œuvre efficace de leurs politiques en matière d’éducation, d’information, de médias et de TIC, ainsi que leur capacité à développer les compétences du XXIe siècle liées à ces domaines. Elles permettront également de concevoir de nouvelles stratégies et de nouveaux plans d’action adaptés au contexte et à la situation du pays.

Étapes importantes dans l’élaboration d’un Cadre global d’évaluation

Parallèlement à la mise en œuvre de l’objectif stratégique de l’UNESCO – construire des sociétés du savoir inclusives –, au Sommet mondial sur la société de l’information (SMSI) et à la priorité « Formation à la maîtrise de l’information » du Programme Information pour tous (PIPT), l’UNESCO a développé une série d’indicateurs d’éducation à l’information qui permettraient à ses Etats membres de mesurer celle-ci au niveau national.

En raison de l’impact croissant et de la convergence de l’information, des médias et des TIC dans la société, l’UNESCO a adopté une nouvelle approche commune. Celle-ci englobe l’éducation aux médias ainsi que la maîtrise des TIC et de la culture numérique, et les inclue aux processus en cours de développement d’indicateurs d’éducation à l’information. Depuis 2007, l’UNESCO encourage donc le concept plus global d’éducation aux médias et à l’information.

Afin de fournir à ses Etats membres un cadre valide et fiable, l’UNESCO a mené des recherches dans ce domaine, organisé plusieurs consultations mondiales ainsi que des sessions de validation en 2009, puis 2013. Cette même année, en étroite collaboration avec l’Institut de statistiques de l’UNESCO à Montréal, et avec le soutien du Fonds-en-dépôt japonais établi auprès de l’UNESCO, le secteur de la Communication et de l’information de l’UNESCO a achevé avec succès cet important travail et publié le Cadre global d’évaluation MIL.

Cadre global d’évaluation de l’éducation aux médias et à l’information : préparation et compétences des pays

© UNESCO

Le Cadre global d’évaluation de l’éducation aux médias et à l’information de l’UNESCO offre aux Etats membres de l’Organisation des conseils méthodologiques et des outils pratiques pour mener à bien l’évaluation du niveau de préparation et des compétences d’un pays, en particulier des enseignants en exercice et en formation, en matière d’éducation aux médias et à l’information.

>> Lisez la version complète

Retour en haut de la page