Baegun hwasang chorok buljo jikji simche yojeol (vol.II), Second volume de l'"Anthologie des enseignements zen des grands prêtres bouddhistes"

Patrimoine documentaire soumis par la République de Corée et recommandé à l'inscription au Registre Mémoire du monde en 2001.

Le Baegun hwasang chorok buljo jikji simche yojeol (ci-après dénommé Jikji) contient les éléments essentiels du bouddhisme zen réunis par le prêtre Baegun à la fin de la période Goryeo.

L'enseignement de nombreux bouddhas et grands prêtres a été soigneusement choisi pour que chacun puisse accéder au coeur du zen. D'autres noms ont été donnée à l'ouvrage : Jikji simche yojeol, Jikji simche, Jikji simgyeong et Jikji. L'ouvrage fut imprimé en juillet 1377 au vieux temple Heungdeok-sa, dans la ville de Cheongju, au moyen de caractères métalliques mobiles. Les prêtres Seokcan and Daldam aidèrent à la publication et la prêtresse Myodeok fit une donation pour l'entreprise. Le Jikji fut imprimé en deux volumes. Le premier volume n'a pas encore été retrouvé et le second est conservé à la Bibliothèque nationale de France.

On rapporte que des livres coréens avaient déjà été imprimés auparavant avec des caractères métalliques, mais l'ouvrage visé ici, le Jikji, est le spécimen le plus ancien du monde de livre imprimé avec des caractères métalliques mobiles et il témoigne donc d'une importante innovation technique dans l'histoire mondiale de l'imprimerie.

Retour en haut de la page