Le Synodicon de Boril ou Synodicon du tsar Boril

Patrimoine documentaire soumis par la Bulgarie et recommandé à l'inscription au Registre Mémoire du monde en 2017.

© St.Cyril and Methodius National Library, Notated Chants

Le Synodicon de Boril est un témoignage clé du synode anti-bogomile convoqué par le tsar Boril en 1211, à Tarnovo, en Bulgarie. Dressé à l’occasion du Concile, révisé durant le règne d’Ivan Assen II et complété vers la fin du XIVe siècle, à l’époque du patriarche Euthyme, ce document constitue un témoignage unique de l’attitude officielle contre les hérésies dans l’Europe médiévale et de l’utilisation liturgique de cet instrument politique et religieux dans les sociétés slaves médiévales, dans la mesure où il a influencé les versions serbe et russe du Synodicon. Le document date du règne d’Ivan Shishman (1371-1395) et contient des « polychroniums », non présents dans d’autres sources, faits au souverain, à la reine Maria et au patriarche Euthyme. Outre les anathèmes prononcés contre les enseignements du pope Bogomil et d’autres hérétiques, le livre contient un registre obituaire de haute valeur historique reprenant les noms de dirigeants et d’ecclésiastiques bulgares. Conformément à sa visée liturgique, l’exemplaire est présenté avec un rite unique de couronnement d’une reine. En plus de son importance historique, le manuscrit bilingue témoigne de l’influence culturelle de Byzance, en particulier au travers des textes annotés, et constitue un témoignage inestimable de la propagation du chant mélismatique byzantin dans les Balkans au Moyen-Âge.

  • Année de soumission : 2016
  • Année d'inscription : 2017
  • Pays : Bulgarie
Retour en haut de la page