Le document de l’Acte de l’Union de Lublin

Patrimoine documentaire soumis par le Bélarus, la Lettonie, la Lituanie, la Pologne et l'Ukraine et recommandé à l'inscription au Registre Mémoire du monde en 2017.

© Archives centrales des archives historiques Pologne, Le document de l'Union de Lublin

L’acte d’union de Lublin en 1569 est un témoignage unique en temps moderne pour l’établissement par voies diplomatiques des accords entre deux états égaux : le royaume de Pologne et le Grand-Duché de la Lituanie pour la création d’un espace commun. L’importance de cet accord résidait en sa longévité mais également un pouvoir politique et une civilisation unique étaient créés. Cette union n’était pas un acte mineur au vu du caractère unique, de l'époque, la solution adoptée et du rôle politique actif et décisif joué par le parlement dans le processus de négociation pour l'Union.  Les membres impliqués dans les négociations de cette union sont issus des traditions de la monarchie jagelloniienne multiculturelle et multiethnique, des anciens syndicats polono-lituaniens, ainsi que d’anciens intellectuels romains; l'Union de Lublin a considérablement renforcé les attitudes civiques, républicaines et démocratiques dans la pratique de la politique et la pensée en son temps. L'acte de l'Union a été convenu entre le Royaume de Pologne et le Grand-Duché de Lituanie lors de la réunion de Sejm (parlement de l'Etat) à Lublin, le 1er juillet 1569, constituant l'un des fondements juridiques du Commonwealth, appelé aussi Res Publica (République); un autre était l’article Henrician incluant la Confédération de Varsovie de 1573.

Retour en haut de la page