Les premiers enregistrements pour l’humanité de sa propre voix : Édouard-Léon Scott de Martinville

Patrimoine documentaire soumis par l'Association des collections des enregistrements sonores (ARSC) et recommandé à l'inscription au Registre Mémoire du monde en 2015.

Édouard-Léon Scott de Martinville inventa l’enregistrement du son lorsqu’il conçut une machine qui fit pour l’oreille ce que la caméra fit pour l’œil. Dans ce fonds comprenant 50 enregistrement sonores et manuscrits associés, repose les premiers enregistrements pour l’humanité de sa propre voix – chaque séminal, unique et irremplaçable- les premières vocalisations humaines capturées de l’air par une machine, inscrites sur un médium permanent. Elles précédent tout autre enregistrement et son atmosphérique consultable.

Retour en haut de la page