Notes d’Isaac Newton

Patrimoine documentaire soumis par l'Israël et recommandé à l'inscription au Registre Mémoire du monde en 2015.

© Bibliothèque nationale d’Israël
Inscriptions hiéroglyphiques expliquées de Nicolas Flamel. Extrait de la collection de notes d’Isaac Newton à la Bibliothèque nationale d’Israël. Catalogué comme Ms. Var. 259.3 fol. 5r

Ces notes théologiques révèlent une facette extraordinaire et méconnue d’Isaac Newton et permettent de mieux comprendre les aspects de sa personnalité, de ses opinions religieuses, de sa place dans la société anglaise et dans le monde de son époque (XVIIe et XVIIe siècles). Ces notes renseignent sur ses préoccupations apocalyptiques et mystiques et montrent qu’il s’agissait à la fois d’un penseur original et radical de la religion et d’un grand scientifique. Elles constituent un ensemble de connaissances de grande valeur pour étudier l’histoire intellectuelle et religieuse européenne mais également l’histoire scientifique.

Les documents scientifiques et mathématiques de Sir Isaac Newton

Patrimoine documentaire soumis par l'Israël et le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et l'Irlande du Nord et recommandé à l'inscription au Registre Mémoire du monde en 2017. "Les documents scientifiques et mathématiques de Sir Isaac Newton" ont été recommandés comme documents additionnels aux "Notes d'Isaac Newton" inscrites au Registre Mémoire du monde en 2015.

Les documents scientifiques et mathématiques de Sir Isaac Newton représentent l’une des plus importants archives du travail scientifique et intellectuel sur les phénomènes mondiaux et marquent un moment clé dans le développement de la « nouvelle science » dans le dix-septième siècle et l’importance qu’elle a accordée à l’observation et une approche expérimentale de l’étude de la nature. La collection documente le développement de sa pensée sur la gravitation universelle, le calcul, et l’optique et ne révèlent pas les découvertes entièrement formées par l’inspiration d’un génie solitaire, mais les idées qui ont été élaborées à travers des expériences minutieuses, des calculs, des correspondances et des révisions. L’inscription inclut également les cahiers personnels, la correspondance, le manuscrit et les éditions annotées de Philosophiae naturalis mathematica et la collection substantielle et significative de manuscrits alchimiques, théologiques et administratifs.

Retour en haut de la page