La collection de manuscripts de la bibliothèque Gazi Husrev-beg

Patrimoine documentaire soumis par la Bosnie-Herzégovine et recommandé à l'inscription au Registre Mémoire du monde en 2017.

© La bibliothèque Gazi Husrev-beg. Les pages richement éclairées du Mushaf de Muhammad Fadil-pasha Šerifović (vers 1882).

La collection de manuscripts de la bibliothèque Gazi Husrev-beg à Sarajevo compte 10 585 unités de manuscripts uniques, ce qui comprend environ 20 000 textes de longueur variable dans les domaines de la science islamique, les langues orientales, les belles lettres, la philosophie, la logique, l’histoire, la médecine, la médecine vétérinaire, les mathématiques, l’astronomie et autres. Comme les collections similaires provenant de l’institut oriental, et de la bibliothèque nationale de B&H ont été principalement détruites pendant la guerre en Bosnie Herzégovine (1992-1995), cette collection est à ce jour la collection la plus inestimable de manuscrits islamiques dans la région des Balkans. Une grande partie des manuscrits proviennent d’écrits ou de copies de différentes régions du monde islamique, en particulier des centres d’apprentissage importants tels que la Mecque, Médine, le Caire, Baghdad, et en particulier Istanbul. Le manuscript le plus ancien encore conservé a été copié en 1105 apr J.-C. Certains manuscripts se distinguent par leurs calligraphie et décoration remarquables. Ils consistent généralement d’une toile de fond dorée, ainsi qu’une décoration sur les marges. Une attention particulière a été donnée à la reliure de sorte que les couvertures étaient généralement faîtes avec du cuir d’une qualité supérieure, dans de couleurs différentes, et avec des rosettes dorées en relief. La collection complète est cataloguée, microfilmée, et numérisée.

Retour en haut de la page