06.01.2006 -

Proclamation d'Alexandrie sur la maîtrise de l'information et l'apprentissage tout au long de la vie

Le colloque de haut niveau sur la maîtrise de l'information et l'apprentissage tout au long de la vie, qui s'est tenu du 6 au 9 novembre 2005 à Alexandrie (Egypte), a rappelé l'histoire de cette écolière de dix ans qui a sauvé une centaine de vies grâce à sa maîtrise de l'information, alors qu'elle passait des vacances sur l'île thaïlandaise de Phuket au moment du tsunami de décembre 2004.

Originaire d'Oxshott (Angleterre), Tilly Smith, qui avait étudié les tsunamis en cours de géographie deux semaines avant les vacances, a reconnu les signes avant-coureurs du phénomène et donné l'alerte. Grâce à sa capacité à utiliser les connaissances apprises, la plage a pu être évacuée et il n'y a eu aucune victime.

 

Les organisateurs du colloque avaient invité 30 participants de 17 pays, représentant six grandes régions géographiques, pour examiner les progrès réalisés et les perspectives de mise en œuvre des recommandations du rapport « La déclaration de Prague : Vers une société formée à la maîtrise de l'information », élaboré à l'issue de la première Réunion internationale d'experts sur l'éducation à l'information, qui s'était tenue à Prague (République tchèque) fin 2003. L'objectif est de donner aux citoyens du monde entier les moyens de maîtriser l'information, comme Tilly.

 

Dans l'environnement complexe du monde actuel, les participants ont affirmé que la maîtrise de l'information n'est pas seulement indispensable : c'est un droit humain fondamental pour promouvoir l'intégration sociale de toutes les nations. Ils demandent aux gouvernements et aux organisations gouvernementales de mettre en place des politiques et des programmes destinés à développer la maîtrise de l'information et l'apprentissage tout au long de la vie, mesures indispensables au développement de la société de l'information. Un document d'une page intitulé « Phares de la société de l'information : La proclamation d'Alexandrie sur la maîtrise de l'information et l'apprentissage tout au long de la vie » résume ces droits fondamentaux, ces principes et ces objectifs.

 

Selon Abdelaziz Abid, spécialiste principal du programme à la Division de la société de l'information de l'UNESCO : « La formation à la maîtrise de l'information est la base de l'éducation permanente. Cela concerne toutes les disciplines, tous les environnements d'apprentissage et tous les niveaux d'éducation, tout en tenant compte des différences dans les modes d'apprentissage, la nature et le développement de la formation dans chaque pays. »

 

Pour faire avancer les initiatives dans ce domaine, les participants au colloque ont recommandé l'organisation de réunions en trois étapes. En premier lieu, des réunions régionales se tiendront parallèlement dans les six grandes régions géographiques : Europe, Afrique du Nord et Moyen-Orient, Afrique subsaharienne, Asie et Océanie, Amérique latine et Caraïbes, Amérique du Nord. Ces réunions, qui débuteront en 2006 et se poursuivront en 2007, permettront aux pays de chaque région de partager leurs idées, approches et stratégies en matière de maîtrise de l'information et d'apprentissage tout au long de la vie, et de parvenir à un consensus sur les approches les plus porteuses pour la région et ses sous-régions.

 

A partir des résultats des réunions régionales, des réunions thématiques seront consacrées à certains secteurs socio-économiques, comme le développement économique et commercial, l'éducation et la formation, la santé et les services à la personne, la gouvernance et la citoyenneté. Les résultats des réunions thématiques seront ensuite rassemblés et analysés afin de définir les priorités et d'arriver éventuellement à un consensus au niveau mondial. Le cycle de réunions culminera dans la troisième étape : un congrès mondial sur la maîtrise de l'information et l'apprentissage tout au long de la vie, prévu en 2008.

 

La Proclamation d'Alexandrie peut être consultée dès maintenant (voir fichier joint). Le rapport complet du colloque d'Alexandrie, qui donnera une série de recommandations détaillées, sera disponible en février 2006.

Les trois principaux organisateurs du colloque étaient l'UNESCO, la Fédération internationale des associations de bibliothécaires et des bibliothèques (IFLA) et le National Forum on Information Literacy (NFIL).




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page