12.08.2011 - UNESCO

Application du Cadre de compétences de l’UNESCO en TIC pour les enseignants en Angola

Une série de formations sur le Cadre de compétences en TIC pour les enseignants de l’UNESCO étaient organisées cette semaine à Luanda (Angola). Les quatre ateliers d’une journée avaient pour objet d’assister les instituts angolais de formation des enseignants dans la conception de programmes de formation autour des technologies de l’information et de la communication (TIC).

Les quatre ateliers étaient organisés pour présenter le projet de l’UNESCO de Cadre de compétences en TIC pour les enseignants aux acteurs travaillant dans le domaine des TIC dans l’éducation :

  • un atelier sur le cadre d’orientation du Cadre de compétences, le 8 août 2011 au ministère de l’Enseignement supérieur, de la Science et de la Technologie ;
  • deux ateliers sur les principes de mise en œuvre du Cadre de compétences : le premier, le 9 août 2011 à l’Institut national de recherche et développement de l’éducation et le second, le 10 août 2011 au Centre national des technologies de l’information ;
  • un atelier sur les modules standard du Cadre de compétences en coopération avec l’Institut international de l’UNESCO pour le renforcement des capacités en Afrique (IIRCA), le 11 août 2011 à l’Institut national de formation professionnelle.

Plusieurs initiatives sont en cours pour améliorer la qualité de l’enseignement en Angola. La reconnaissance de l’importance des TIC dans le développement des compétences professionnelles des Angolais en fait partie. Le projet de l’UNESCO de Cadre de compétences peut aider l’Angola à adopter des politiques efficaces en matière de TIC dans l’éducation, spécifiquement conçues pour les enseignants. Le projet de l’UNESCO comporte trois volets :

  • définition d’un socle de compétences technologiques pour les enseignants du primaire et du secondaire, intégré dans le cadre d’un cursus cohérent ;
  • reconnaissance internationale du socle de compétences ;
  • incitations pour que les prestataires de cours demandent l’agrément selon les conditions définies par l’UNESCO.

L’expérience angolaise en matière de développement des compétences en TIC des enseignants peut à son tour aider d’autres pays à faire un bon usage des principes du Cadre de compétences de l’UNESCO, dans un esprit de collaboration mutuelle reposant sur la Stratégie intégrée pour l’amélioration du système éducatif en Angola (2001-2015).




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page