22.02.2011 -

Publication du rapport 2011 de l'OPAL

L'OPAL publie son rapport 2011 intitulé Beyond OER: Shifting Focus to Open Educational Practices. Une des conclusions du rapport est que les ressources éducatives libres (REL) sont plus largement utilisées lorsqu'il existe des programmes ou des initiatives sur les ressources libres au niveau institutionnel. La fréquence d'utilisation est inversement proportionnelle au degré de crainte, de sentiment d'insécurité ou de gêne vis-à-vis des REL. Le rapport recommande par conséquent de renforcer la confiance afin d'accroître l'utilisation des REL et transformer les pratiques d'apprentissage.

Les ressources éducatives libres sont des matériaux d'enseignement, d'apprentissage ou de recherche appartenant au domaine public ou publiés avec une licence de propriété intellectuelle permettant leur utilisation, adaptation et distribution à titre gratuit.

 

L'UNESCO est membre de l'initiative REL Open Quality (OPAL) dont l'objectif est de développer un cadre de pratiques REL pour améliorer la qualité et l'innovation dans l'éducation.

 

L'UNESCO a contribué à la dimension internationale du rapport, notamment en ce qui concerne le développement des politiques et le renforcement des capacités institutionnelles. L'Organisation est également chargée de la diffusion du rapport.

 

D'après l'enquête quantitative de l'OPAL, les politiques institutionnelles concernant les REL sont encore loin d'avoir porté leurs fruits dans les établissements d'enseignement. La perception par les personnes interrogées que les REL sont synonymes d'innovation institutionnelle ne se traduit pas encore par la mise en œuvrrète. Ce phénomène est aggravé, d'une part, par le soutien très modeste des facteurs favorables à la mise en œuvre des pratiques éducatives libres dans les établissements d'enseignement et, d'autre part, par l'importance qu'attachent les personnes igées aux barrières institutionnelles entravant l'utilisation des REL.

 

Le rapport aboutit à des conclusions très intéressantes concernant le soutien à apporter aux REL.

 

Soutien politique :

<li>Le soutien et la reconnaissance des projets de REL est nécessaire au niveau de la politique institutionnelle dans l'enseignement supérieur et la formation des adultes.

<li>Le soutien à la localisation, l'adaptation et la traduction des REL et à la mise en œuvre de modèles de licence adapt considéré comme très important.

<li>L'infrastructure, l'accès et la disponibilité sont des conditions nécessaires.

<li>La promotion d'une assurance qualité pour les REL est nécessaire.

Rôle des réseaux et des partenariats pour la diffusion des REL dans les établissements :

<li>54 % des personnes interrogées estiment que le partenariat avec d'autres organisations est un facteur propice à l'utilisation des REL.

<li>Les initiatives de soutien des REL doivent accorder une plus grande importance aux partenariats avec d'autres établissements.

Exigence de procédures d'assurance qualité spécifiques pour les REL :

<li>Le rapport montre que des mécanismes d'assurance qualité des REL font défaut dans l'enseignement supérieur et la formation des adultes en Europe.

<li>Les professionnels de l'enseignement se plaignent de manquer de critères fiables pour démontrer la valeur des REL.

Vous pouvez télécharger le rapport (PDF, 64 Mo) sur la base publique de l'université de Duisberg-Essen : <a target=_blank href="http://duepublico.uni-duisburg-essen.de/servlets/DerivateServlet/Derivate-25907/OPALReport2011-Beyond-OER.pdf">cliquez ici</a>.

L'OPAL (Open Educational Quality Initiative) est un réseau international qui a pour mission de développer l'utilisation des ressources éducatives libres (REL) afin de promouvoir l'innovation et la qualité dans l'éducation. Financée en partie par la Commission européenne, l'initiative OPAL s'appuie sur des organisations internationales, comme l'UNESCO, le CIED et la fondation EFQUEL, ainsi que sur des universités. L'UNESCO travaille sur le cadre de pratiques éducatives libres de l'OPAL et sur le développement d'un registre des organisations qui soutiennent l'utilisation des REL et d'un centre d'information sur les pratiques éducatives libres.




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page