09.08.2011 - UNESCO

Le secteur audiovisuel du Lesotho adopte des principes pour la couverture des élections

A l’issue de l’atelier de formation de cinq jours organisé du 18 au 22 juillet 2011, les participants représentant le secteur audiovisuel au Lesotho ont défini des Principes pour la couverture des élections à la radio et à la télévision, afin de promouvoir la liberté d’expression et d’information dans le pays, notamment dans l’audiovisuel en période électorale.

L’atelier était organisé par l’Autorité de régulation des communications du Lesotho, avec le financement de l’UNESCO et le soutien de la section nationale de l’Institut des médias d’Afrique australe (MISA). Parmi les 25 participants figuraient de hauts responsables du ministère des Communications, de la Science et de la Technologie, de l’Autorité de régulation des communications du Lesotho, de la Commission électorale indépendante, de l’audiovisuel public, des radios privées, des producteurs indépendants, des représentants de l’Université nationale du Lesotho et de MISA-Lesotho.

Les nouveaux principes vont permettre aux professionnels de l’audiovisuel du Lesotho de couvrir les élections avec impartialité et objectivité, en tenant compte du cadre régulateur en vigueur. Ils s’inspirent du Code de déontologie de l’audiovisuel – Partie 111, inscrit dans les Règles de 2004 de l’Autorité de régulation des communications du Lesotho, des Guides et principes pour la couverture audiovisuelle des élections dans la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) et des Principes directeurs de la CBA pour la couverture des élections dans les petits Etats.

Ces principes devraient avoir un impact positif sur les pratiques journalistiques dans le pays et élever le niveau des normes professionnelles, ce qui devrait permettre de réduire le nombre de plaintes déposées contre les organes audiovisuels en période électorale.

Le projet contribue également à promouvoir un cadre juridique, politique et régulateur permettant de défendre et de renforcer la liberté d’expression et d’information en s’appuyant sur les bonnes pratiques internationales.

The project also contributes towards promoting legal, policy and regulatory framework, which protects and promotes freedom of expression and information, based on international best practice standards.




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page