02.07.2013 - Communication & Information Sector

Elaborer des politiques pour les ressources éducatives libres et l’accès libre à Saint-Vincent-et-les-Grenadines

Atelier sur l’accès libre à Saint-Vincent-et-les-Grenadines, mars 2013. © UNESCO

Le bureau de l’UNESCO à Kingston a récemment organisé deux ateliers consultatifs à Saint-Vincent-et-les-Grenadines. Le premier évènement, qui s’est déroulé les 24 et 25 mars 2013, a permis d’inclure une politique pour les ressources éducatives libres (REL) à l’actuelle politique sur les TIC dans l’éducation. Le second, qui a eu lieu les 26 et 27 mars, a abordé en priorité la question d’une meilleure compréhension de ce qu’implique l’accès libre et le développement d’une telle politique pour le pays.

Dix-huit décideurs politiques du Ministère de l’éducation et des collèges communautaires se sont rassemblés à l’occasion de cet atelier sur les REL, afin d’étudier les éléments essentiels qui seront intégrés à la politique. Ils ont insisté sur le fait que celle-ci devra nécessairement s’aligner aux objectifs, aux stratégies et aux plans d’éducation nationaux. Les décideurs de Saint-Vincent-et-les-Grenadines ont exprimé leur volonté d’ajouter une politique sur les REL à l’actuelle politique sur les TIC dans l’éducation. L’atelier a ensuite étendu son champ d’étude pour définir quels sont les éléments essentiels pour le pays dans la version révisée de la politique sur les TIC dans l’éducation. Les décideurs se sont clairement engagés à utiliser des autorisations ouvertes (plus particulièrement celles du Creative Commons), et ce pour toutes les ressources appartenant à l’éducation ou à la recherche et réalisées au moyen de fonds publics.

Le premier atelier a été organisé avec l’aide de Neil Butcher, spécialiste des technologies pédagogiques, qui élaborera une version révisée de la politique sur les TIC dans l’éducation et les REL, et la présentera au Ministère de l’éducation et aux pouvoirs publics de Saint-Vincent-et-les-Grenadines avant la fin juillet 2013.

L’atelier sur l’accès libre a réuni douze décideurs politiques, des documentalistes et des universitaires de Saint-Vincent-et-les-Grenadines, qui ont exprimé leur engagement pour mettre en place l’accès libre à toutes les ressources appartenant à l’éducation ou à la recherche et réalisées au moyen de fonds publics. Cet atelier a été organisé avec l’aide de Swarna Bandara, spécialiste jamaïcaine de l’accès libre, qui rédigera une politique à ce sujet, et la présentera aux pouvoirs publics avant la fin juillet 2013. Cet évènement a bénéficié de la généreuse contribution du Fonds-en-dépôt du gouvernement japonais.

Les deux ateliers ont été organisés en coopération avec le Commonwealth of Learning, les Ministères de l’éducation, des sciences et de la technologie, le gouvernement de Saint-Vincent-et-les-Grenadines, ainsi que la Commission nationale pour l’UNESCO.




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page