04.04.2011 -

La Directrice générale condamne le meurtre d'un journaliste iraquien à Tikrit

La Directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova, a condamné aujourd'hui la mort du journaliste iraquien indépendant Sabah Al-Bazee pendant l'attaque d'un bâtiment gouvernemental à Tikrit, Iraq, au cours de laquelle plus de vingt personnes ont été tuées et des dizaines d'autres blessées.

« Je condamne le meurtre de Sabah Al-Bazee », a déclaré Irina Bokova. « L'attaque brutale qui lui a coûté la vie, ainsi qu'à de nombreuses autres personnes, constitue une agression contre la société iraquienne tout entière et ne doit pas rester impunie ».

 

« Une information libre et indépendante, qui est la condition d'un débat libre et ouvert, est essentielle à la reconstruction de l'Iraq où trop de journalistes ont payé de leur vie pour tenir la société civile, dans le pays comme à l'étranger, informée ».

 

« J'encourage les autorités iraquiennes à faire tout leur possible pour traduire les auteurs de ce crime en justice ».

 

Sabah Al-Bazee, 30 ans, travaillait pour plusieurs médias, notamment Reuters, CNN et d'autres médias internationaux. Il fait partie de la vingtaine de personnes tuées le 29 mars lorsque des hommes armés ont pris le contrôle du siège du gouvernement de la province de Tikrit, à 140 kilomètres au nord-ouest de Bagdad.

L'UNESCO est l'agence des Nations Unies dont la mission consiste à défendre la liberté d'expression et la liberté de la presse. En vertu de l'Article premier de son Acte constitutif, l'Organisation est tenue « d'assurer le respect universel de la justice, de la loi, des droits de l'homme et des libertés fondamentales pour tous, sans distinction de race, de sexe, de langue, ou de religion, que la Charte des Nations Unies reconnaît à tous les peuples ». À cette fin, elle « favorise la connaissance et la compréhension mutuelle des nations en prêtant son concours aux organes d'information des masses ; elle recommande, à cet effet, tels accords internationaux qu'elle juge utiles pour faciliter la libre circulation des idées, par le mot et par l'image ».




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page