24.08.2011 - UNESCO PRESSE - Communiqué No.2011-118

La Directrice générale condamne l'assassinat du journaliste Munir Shakar au Baloutchistan (Pakistan)

La Directrice générale de l'UNESCO, Mme Irina Bokova, a condamné aujourd'hui le meurtre de Munir Shakar, qui a été abattu à Khuzdar, dans la province pakistanaise du Baloutchistan, le 14 août.

«Je condamne le meurtre de Munir Shakar », a dit la Directrice générale. «Il est essentiel que les auteurs de ce crime soient traduits en justice dès que possible. On doit garantir aux journalistes des conditions raisonnables de sécurité quand ils exercent le droit de l’homme fondamental qu'est la liberté d'expression assurant ainsi aux peuples l'information indépendante dont ils ont besoin pour exercer leurs droits démocratiques de manière responsable. »

Le Réseau des médias ruraux, une organisation non gouvernementale du Pakistan, rapporte que Shakar, un correspondant pour le Réseau d’actualités sur Internet et pour la chaîne Balochi TV Sabzbagh, a été abattu sur le chemin de son domicile alors qu’il revenait du Club de presse de Khuzdar.

Munir Shakar est le 13ème journaliste tué au Pakistan cette année selon le Réseau des médias ruraux.

L’UNESCO est la seule agence des Nations Unies dont la mission consiste à défendre la liberté d’expression et la liberté de la presse. En vertu de l’Article premier de son Acte constitutif, l’Organisation est tenue « d’assurer le respect universel de la justice, de la loi, des droits de l’homme et des libertés fondamentales pour tous, sans distinction de race, de sexe, de langue, ou de religion, que la Charte des Nations Unies reconnaît à tous les peuples ». À cette fin, elle « favorise la connaissance et la compréhension mutuelle des nations en prêtant son concours aux organes d’information des masses ; elle recommande, à cet effet, tels accords internationaux qu’elle juge utiles pour faciliter la libre circulation des idées, par le mot et par l’image ».




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page