31.08.2010 -

Former les journalistes pour en faire des architectes de la démocratie

L'UNESCO organise, en partenariat avec le programme Gouvernance et SIDA de l'Idasa (Idasa-GAP), une réunion de deux jours pour mettre en place une communauté de pratiques sur les innovations dans l'enseignement du journalisme. La réunion se tient les 2 et 3 septembre 2010 au Cap (Afrique du Sud).

Idasa-GAP envisage une approche collaborative avec la communauté de pratiques sur les trois prochaines années, en s'appuyant sur la couverture du VIH et du SIDA pour aborder la question plus générale du rôle des journalistes dans la construction de la démocratie.

 

L'UNESCO a chargé Idasa-GAP de mettre au point des critères et des outils afin d'évaluer comment la question du VIH et du SIDA est intégrée dans l'enseignement et la formation par des établissements sélectionnés en Afrique du Sud. Cette réunion est la première étape d'un débat plus large sur les approches pédagogiques en général et des questions cruciales comme le SIDA en particulier.

 

Idasa-GAP réunit des données depuis 2002 sur l'effet du VIH et du SIDA sur les établissements et les budgets publics et la capacité des personnes séropositives à participer librement et activement à la vie politique. Idasa-GAP a identifié des journalistes et d'autres professionnels de la communication de dix pays africains participant au programme, afin de mettre au point des outils permettant de développer une culture collaborative pour résoudre les problèmes liés au VIH et au SIDA, avec la participation d'acteurs publics et privés. Au cours des trois prochaines années, ce projet étudiera le rôle des journalistes et des professionnels de la communication travaillant dans les instances gouvernementales et dans la société civile pour mobiliser les ressources auprès des communautés afin de faire face aux problèmes soulevés par l'épidémie.

 

En organisant la réunion du Cap, Idasa-GAP se propose de mettre en place un groupe de formateurs chargés de réfléchir sur les leçons tirées de la couverture du VIH et du SIDA et comment intégrer ces sujets dans l'enseignement et la formation. Le groupe comprend des <a href="ev.php?URL_ID=30593&URL_DO=DO_TOPIC&URL_SECTION=201">centres potentiels d'excellence et de référence pour l'enseignement du journalisme</a> identifiés par l'UNESCO. Les centres potentiels d'excellence sud-africains vont participer au projet de collaboration de l'UNESCO et d'Idasa-GAP pour évaluer la place du VIH et du SIDA dans l'enseignement du journalisme.




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page