17.06.2011 -

Couverture éthique des questions de santé en Afrique : promouvoir une approche civique auprès des journalistes et enseignants

Le programme Gouvernance et SIDA de l'Institut pour une solution démocratique en Afrique du Sud (Idasa-GAP) organise, en partenariat avec l'UNESCO et l'Ecole de journalisme et d'étude des médias de l'Université de Rhodes, un colloque pour les journalistes et les enseignants en journalisme afin de promouvoir une approche éthique et citoyenne du journalisme de santé en Afrique.

Le colloque se tient les 17 et 18 juin 2011 à Grahamstown (Afrique du Sud).

 

Le professeur Clifford Christians, grand spécialiste de l'éthique des médias, ouvrira le débat sur le rôle des journalistes dans la création de communautés de soins. David Holwerk, chercheur sur la démocratie et les médias à la Fondation Kettering de Dayton (Ohio), parlera du potentiel des journalistes pour donner aux citoyens un véritable rôle dans la recherche de solutions aux problèmes publics comme la santé.

 

Le colloque fait partie du projet mené actuellement par l'UNESCO pour adapter ses <a href="ev.php?URL_ID=24824&URL_DO=DO_TOPIC&URL_SECTION=201">Modèles de cursus pour la formation au journalisme</a> en tenant compte des approches pratiques, pour traiter de la santé et d'autres questions de développement en Afrique du Sud. Ces modèles de cursus ouvrent l'enseignement du journalisme sur la société et préparent les étudiants aux différents rôles qu'ils ont à jouer dans la démocratie.

 

Des journalistes expérimentés de grands journaux sud-africains assistent au colloque, aux côtés d'étudiants en journalisme de santé du Mozambique et de Zambie boursiers de Knight International et d'un représentant de la BBC Afrique de l'Est. Des enseignants des centres potentiels d'excellence de l'UNESCO en Afrique du Sud -Université de Stellenbosch, Université Tshwane de technologie, Université Walter Sisulu et Université de Rhodes - ainsi que des professeurs de journalisme des universités de Pretoria, du Cap et du KwaZulu Natal participent également au colloque.

 

Le colloque fait partie des activités du programme d'études supérieures en journalisme de santé qui vient d'être mis en place à l'Université de Rhodes.

 

Kondwani Chirambo, directeur du programme Idasa-GAP, déclare : "Ce colloque est l'occasion de voir comment les journalistes de santé peuvent s'occuper de leur public tout en donnant à tous les citoyens la possibilité de devenir des acteurs pour trouver des solutions aux grands problèmes de santé - comme le VIH et le SIDA - auxquels nous sommes confrontés sur ce continent et ailleurs. Nous espérons que des plateformes de ce type pourront aboutir à des engagements plus forts entre les journalistes et les citoyens pour avoir des communautés en meilleure santé."

 

Pour Jaco du Toit de l'UNESCO, le colloque de Grahamstown est un événement important car il permet aux professionnels des médias et aux établissements d'enseignement du journalisme de soutenir des réponses globales en matière de prévention, de traitement, de soin et de soutien des personnes séropositives.




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page